/news/provincial
Navigation

Lac-Delage pourrait fusionner avec Québec

La mairesse de Lac-Delage, Dominique Payette, a confirmé qu'une étude est en cours sur l'avenir de Lac-Delage et qu'elle sera prête à l'automne.
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI La mairesse de Lac-Delage, Dominique Payette, a confirmé qu'une étude est en cours sur l'avenir de Lac-Delage et qu'elle sera prête à l'automne.

Coup d'oeil sur cet article

LAC-DELAGE – Des tractations sont en cours qui pourraient déboucher sur la fusion de Lac-Delage avec la Ville de Québec, a appris mercredi TVA Nouvelles.

La mairesse de Lac-Delage, Dominique Payette, a confirmé qu'une étude est en cours sur l'avenir de Lac-Delage et qu'elle sera prête à l'automne.

Trois scénarios sont envisagés: une fusion avec Québec, une fusion avec Stoneham-Tewkesbury et le statu quo.

On veut dresser un portrait complet qui permettrait aux citoyens de Lac-Delage de connaître les implications de chaque scénario en matière de services et de comptes de taxes.

On n'a pas le choix de se poser ces questions, a expliqué Mme Payette, parce que la municipalité de 660 habitants a des ressources budgétaires limitées, qui lui laissent peu de marge de manœuvre.

Par exemple, Lac-Delage partage son service d'incendies avec Stoneham et ses ressources financières l'empêchent d'avoir une bibliothèque.

«On a un budget de 1 million $ par année, qui est tout à fait suffisant pour faire fonctionner la municipalité, mais qui, évidemment, nous empêche de nous offrir des services que d'autres municipalités peuvent avoir», a indiqué Mme Payette.

Selon les sources, le maire de Québec, Régis Labeaume, serait ouvert à une fusion et il en aurait fait part au ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau.

La décision de fusionner ne relève pas du ministre, mais plutôt de chacune des municipalités, qui doivent adopter un règlement qui demande le regroupement.