/lifestyle/food
Navigation

Le brunch de la fête des Mères annulé au Château Frontenac

Le brunch de la fête des Mères annulé au Château Frontenac

Coup d'oeil sur cet article

Le traditionnel brunch de la fête des Mères du Château Frontenac n’aura pas lieu dimanche prochain. La direction a décidé d’annuler l’événement cette année, en raison d’un moyen de pression des employés syndiqués.

C’est essentiellement la tenue vestimentaire des syndiqués qui gêne la direction et qui la pousse à annuler le brunch.

«Certains employés ont des tee-shirts, des macarons de la CSD (Centrale des syndicats démocratiques), des casquettes, expose la directrice des relations publiques du Château Frontenac, Marie-Claude Brousseau. On a des standards élevés et les clients qui viennent s’attendent à voir des serveurs impeccables. On a décidé de ne pas aller de l’avant avec le brunch cette année parce qu’on n’était pas en mesure d’offrir un service optimale à la hauteur de ce que le Château offre habituellement», explique la directrice, qui précise qu’autrement, «l’ambiance est très bonne» au Château Frontenac.

Les quelques centaines de personnes qui avaient réservé pour le brunch de dimanche ont toutes été contactées. Le Château les a redirigées vers d’autres établissements, et a offert des gratuités à titre de compensation lors de leur prochaine visite au restaurant de l’hôtel.

Rappelons que les 400 employés syndiqués sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2014. Ils ont voté à 98% lundi contre la dernière offre patronale, et se sont munis d’un mandat de grève.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.