/news/currentevents
Navigation

SharQc: 14 accusés plaident coupables et perdent leur bunker

Coup d'oeil sur cet article

Les Hells Angels ont perdu des plumes hier avec le plaidoyer de culpabilité de 14 accusés et la perte de deux de leurs bunkers.

Déjà qu’il ne restait que 27 accusés à attendre leur mégaprocès parmi les 156 arrêtés lors de l’opération anti-motards SharQc en 2009, leur nombre a diminué de plus de moitié, à quelques jours à peine de la sélection du jury.

Une vague de 14 Hells Angels et de sympathisants de la section de Trois-Rivières a en effet plaidé coupable à une accusation de complot pour meurtre remontant à la guerre des motards de 1994 à 2002 et qui s’était soldée par la mort de plus de 160 personnes.

Dans le cas d’un autre accusé, la Couronne a tout bonnement retiré les accusations. Daniel Beaulieu, 46 ans et identifié à la section de Québec, est donc sorti du Centre judiciaire Gouin en homme libre.

Quatre des accusés ont écopé de peines d’environ 12 ans de pénitencier. Mais en tenant compte de la détention préventive en temps double qui était encore en vigueur 2009, il leur reste à purger entre une journée et 35 mois d’incarcération. Les 10 accusés restants recevront leur sentence à une date ultérieure.

Symboles confisqués

Photo d'archives

«Depuis l’opération SharQc, 101 personnes ont plaidé coupables», a d’ailleurs noté le porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales Me Jean-Pascal Boucher.

Les Hells Angels ont également perdu deux de leurs symboles, hier. Leurs bunkers de Lévis et de Trois-Rivières ont en effet été confisqués juste après les plaidoyers de culpabilité devant le juge André Vincent de la Cour supérieure du Québec.

En contrepartie, les deux villes renoncent à toute créance provenant de taxes impayées pour les deux locaux. Dans le cas de Trois-Rivières, les montants dépassent 45 000 $ tandis que les sommes s’élèvent à plus de 33 000 $ pour Lévis.

«Ultimement, les locaux seront détruits», a précisé Me Boucher.

Le bunker de Lévis, inauguré en 2008, sera démoli aux frais des propriétaires actuels. 

Des discussions auront lieu pour la démolition de celui de Trois-Rivières, qui a été construit en 1989. Il appartient au Club de moto Les Missiles, dont deux des administrateurs sont des membres en règle des Hells Angels de la section de Trois-Rivières.

Les bunkers de Sorel-Tracy et de Longueuil avaient déjà été confisqués lors d'une audience précédente.

– Avec la collaboration d’Éric Thibault

 


SharQc en chiffres

  • 156 arrestations en avril 2009 visant les Hells Angels et leurs sympathisants.
  • 31 accusés ont bénéficié en mai 2011 d'un arrêt des procédures, dont un accusé décédé et un autre porté disparu
  • 8 accusés en fuite
  • 3 accusés sont décédés
  • 27 accusés attendaient leur procès avant ce jeudi
  • 2 accusés auront un procès séparé