/world/usa
Navigation

Abus dans les salons de manucure de New York, le gouverneur réagit

Andrew Cuomo
AFP Andrew Cuomo

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK  |  Le gouverneur de l’État de New York a ordonné des mesures d'urgence pour lutter contre l’abus dans les salons de manucure, après qu’une enquête du New York Times ait révélé les piètres conditions de travail des employés de cette industrie.

Être payé 1,50$ de l’heure pour peindre les ongles des riches New-Yorkaises. C’est la réalité des nombreux employés qui travaillent dans les salons de manucure, selon une enquête du New York Times qui a grandement fait réagir la semaine dernière.

Le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé dimanche la création d’un groupe de travail qui fera des inspections dans les salons.

De nouvelles règles seront mises en place pour protéger les employés des substances chimiques présentes dans les produits pour les ongles, rapporte le New York Times.

Une campagne d’éducation en six langues informera dorénavant les employés de leurs droits.

Les salons qui ne se conforment pas aux règles seront fermés sur le champ.

Voilà qui devrait aider à faire le ménage dans cette industrie aux pratiques qui frôlent l’esclavage.

Il n'y a actuellement que 33 inspecteurs de salons pour tout l'Etat de New York, qui compte 5000 salons licenciés.

Andrew Cuomo
Photo d'archives

2000 salons

La ville de New York est la capitale aux États-Unis des salons de manucure. On en retrouve près de 2000.

Le coût moyen d’une manucure est de 10$, soit deux fois moins cher qu’ailleurs au pays.

L’enquête du New York a découvert que les employés sont sous-payés, maltraités et subissent des préjugés ethniques. Certains se font confisquer leurs pourboires.

30$ par jour

Chaque nouvel employé doit payer des frais de 100$ à 200$ chaque jour pour sa formation, jusqu'à ce que son patron décide que l’employé est assez habile pour mériter un salaire, rapporte le New York Times. Les employés attendent en moyenne trois mois avant de commencer à être payés.

Pour ce qui est du salaire, ils font en moyenne 30$ par jour.

Le New York Times donne l’exemple d’un salon dans le chic quartier Upper West Side à Manhattan, qui offre un salaire de départ de 10$ par jour. Ce taux a été confirmé par plusieurs travailleurs de l’industrie.

Dans un des cas, les travailleurs ont dit qu'ils étaient payés seulement 1,50$ de l’heure pour une semaine de travail de 66 heures.