/news/transports
Navigation

Manifestation contre UberX: Uber doit demander une licence

Coup d'oeil sur cet article

Des chauffeurs de taxi et Montréal pressent Uber de demander une licence pour devenir une compagnie de taxi en bonne et due forme, pour cesser d’opérer illégalement.

Quelques dizaines de taxis ont bruyamment manifesté leur mécontentement mardi devant l’Hôtel de ville et les bureaux du ministre des Transports, Robert Poëti. Ils demandent plus d'actions des élus contre UberX et pensent qu'Uber doit respecter les règles.

Des chauffeurs de taxi ont manifesté contre Uber et UberX  devant l'hôtel de ville de Montréal.
Photo Agence QMI, PHILIPPE-OLIVIER CONTANT
Des chauffeurs de taxi ont manifesté contre Uber et UberX devant l'hôtel de ville de Montréal.

«Au lieu d’entrer par la porte arrière, Uber aurait dû demander une licence. La loi est claire pour faire une compagnie de taxi», a affirmé l’organisateur de la manifestation, Hassan Kattoua.

Comme à Toronto

Uber a demandé récemment une licence à la ville de Toronto pour exploiter un service de taxi.

«Nous espérons que ce geste sera contagieux», souligne Aref Salem, responsable du transport au comité exécutif de Montréal.

De son côté, le chef des communications d’Uber Canada, Xavier Van Chau, affirme que l’entreprise est ouverte à la discussion.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.