/slsj
Navigation

BlooBuzz lance son jeu Dexter: Hidden Darkness

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le studio de jeu vidéo BlooBuzz, de Chicoutimi, tente de porter un grand coup en lançant le jeu Dexter: Hidden Darkness sur mobile.

L'entreprise, qui appartient à Québecor Média, veut mettre à profit un partenariat avec le réseau américain Showtime, qui a diffusé huit saisons de Dexter jusqu'ici.

Dexter: Hidden Darkness
Photo courtoisie
Dexter: Hidden Darkness

Les joueurs peuvent personnifier Dexter Morgan et essayer de résoudre des meurtres. Le téléchargement du jeu sur l'App Store d'Apple est gratuit. Des achats optionnels bonifient l'expérience.

Les 13,7 millions de personnes qui ont cliqué «j'aime» sur la page Facebook de la série et les 683 000 qui suivent son compte Twitter fournissent un bon bassin de joueurs à BlooBuzz.

«Nous visons un hit avec ce jeu, rien de moins, croit Éric Trudel, président de BlooBuzz. Dans notre domaine, ça peut vouloir dire plusieurs dizaines de millions de téléchargements.»

Le studio cherche à rentabiliser un investissement de 1 à 2 millions $ qui a monopolisé les énergies de 40 personnes.

Offrir des achats en cours de route est beaucoup plus efficace que de facturer au téléchargement, indique M. Trudel.

«Avec le jeu «Pyramid Rising 2», le revenu maximum que nous pouvions obtenir par joueur était de 7 $. Avec le modèle gratuit, le nombre de personnes qui paient diminuent, mais les montants par personne dépassent 30 ou 40 $. Les gens vont miser la valeur de divertissement qu'ils perçoivent.»

BlooBuzz compte aussi afficher de la publicité sur l'écran des joueurs qui ne font aucun achat.

«Les gens qui ne dépensent pas vont peut-être faire du bouche à oreille à propos de notre jeu, avance Éric Trudel. C'est quand même avantageux.»

Le travail de développement se poursuit après le lancement, souligne-t-il. «Le jeu d'aujourd'hui est un service mis à jour régulièrement. Nous avons pour objectif de rendre une série d'enquêtes disponibles à chaque mois, pour que les gens aient une bonne raison de revenir.»

Comme l'univers du jeu est concurrentiel, le président du studio estime que s'associer à une série télé connue est une décision d'affaires qui s'impose. «Ça diminue les coûts de marketing parce que les gens connaissent la marque Dexter et son personnage principal.»

BlooBuzz affirme aussi qu'il est dans son intérêt de vendre un jeu elle-même.

«Un éditeur peut se concentrer sur ses coups de circuit, soutient Éric Trudel. Si vous ne claquez qu'un double ou un triple, son intérêt passe rapidement au prochain produit.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.