/news/consumer
Navigation

Les fenêtres du nouveau CUSM bloquent le signal cellulaire

Les fenêtres choisies bloquent certains rayons du soleil, mais aussi les ondes

Onde cellulaire au CUSM
Photo Le Journal de montréal, Ben Pelosse Le signal cellulaire est tellement faible dans le site Glen que les gens n’ont d’autre choix que d’aller dehors pour parler au téléphone. Le problème devrait être réglé d’ici l’automne, avec l’installation de quelque 700 mini antennes partout dans l’hôpital.

Coup d'oeil sur cet article

Les fenêtres du nouveau CUSM bloquent les ondes cellulaires partout dans l’hôpital à un tel point que la direction procédera à l’installation des centaines d’antennes pour régler le problème.

Peu importe où l’on se trouve dans le nouveau mégahôpital du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), qui a coûté 1,3 milliard $, le signal cellulaire est faible, voire absent. En quelques minutes, Le Journal a pu constater ce problème, et pas seulement dans les zones reculées ou loin des fenêtres.

Surprise

«Ça dépend où on se trouve, il y a des zones où le signal est bon, indique Julie Paquet, chef des communications du nouveau site Glen. Mais ce n’est pas une très bonne couverture.»

En fait, le problème est causé par le choix des fenêtres de l’hôpital, qui bloquent les radiofréquences puisqu’elles sont certifiées LEED Argent.

Selon Julie Paquet, la direction a eu la «surprise» après leur installation.

«Il y a un film installé sur les fenêtres [...], mais on ne savait pas que ça ferait ça. L’entrepreneur n’avait pas réalisé l’impact du matériau», explique-t-elle.

700 antennes

Afin de remédier au problème, la direction du CUSM procédera d’ici à l’automne prochain à l’installation de quelque 700 antennes partout dans l’hôpital pour rehausser le signal.

«Au fur et à mesure qu’on déploiera le système, les gens vont voir une différence sur les étages», ajoute-t-elle.

Cette semaine, la direction du CUSM était incapable de dire combien coûtera un tel contrat, puisque le choix final de la solution technologique n’a pas encore été fait.

À noter que la facture ne sera pas refilée à SNC-Lavalin, le partenaire privé du consortium de construction.

Il y a quelques mois, le même problème de signal avait été noté pour les téléavertisseurs. À la fin février, deux antennes supplémentaires ont été installées pour régler le manque de signal.

Appels d’urgence

Cette situation aurait pu être encore plus problématique considérant que les médecins reçoivent des appels d’urgence.

Le CUSM possède aussi 5500 téléphones de bureaux (lignes terrestres) et 1000 téléphones sans-fil, pour les employés dans l’hôpital.

► Rappelons que l’utilisation du cellulaire est maintenant tolérée dans la plupart des hôpitaux.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.