/opinion/blogs
Navigation

Vieillir, selon Jane Fonda

Vieillir, selon Jane Fonda

Coup d'oeil sur cet article

La plus récente édition du magazine W a beaucoup fait parler aux États-Unis cette semaine. Le mensuel de mode nous présente à sa une la sublime Jane Fonda... dans toute la splendeur de ses 77 ans! Pourquoi on en parle tant? Sur la photo en page couverture, Fonda apparait à peu près sans ride et mince comme un fil, avec un décolleté révélateur. Elle a l’air d’avoir facilement 30 ans de moins.


Facelift? Botox? Photo shopping?... À CNN, j’entendais une très prévisible commentatrice dire combien ces revues glamour mettent de la pression sur les femmes. Pression d’être belle. Pression d’être mince. Pression d’avoir l’air éternellement jeune...


La chose est tellement dite et redite, et ce depuis tellement d’années, qu’elle est devenue le lieu commun de toutes les conversations dites « d’intérêt féminin » : l’apparence physique, la maternité, la mode, le vieillissement...


Jane Fonda ne se cache pas d’avoir eu recours à la chirurgie plastique (elle affirme d’ailleurs au magazine W ne pas en être fière). On peut aussi deviner une certaine obsession de la minceur chez cette femme qui fut mannequin à l’origine, puis grande papesse de la mise en forme aérobique.


Mercredi dernier, après avoir ébloui sur le tapis rouge du Festival de Cannes où elle se trouvait pour la promotion de son plus récent film (Youth, dans lequel elle incarne une diva octogénaire!), l’interprète mythique de Barbarella a dû répondre pour une millionième fois aux questions sur son âge. En conférence de presse, elle a déclaré ceci :


« Vieillir, c’est une question d’attitude. Si vous êtes passionné par votre vie, votre travail, vous restez jeune. Le demeure qui veut bien. C’est mon cas. »


Jane Fonda est en effet une grande passionnée de la vie et du travail. Après des débuts à Broadway dans les années 50, elle fait le saut au grand écran dans les années 60, devient activiste pacifiste et féministe dans les années 70, guru du fitness dans les années 80...


Mère de famille et grande philanthrope, Fonda est revenue au cinéma après son troisième divorce, en l’an 2000. Elle est également auteure et  productrice. Plus récemment, ceux qui ont suivi la télésérie The Newsroom sur HBO ont été soufflés par son interprétation électrisante d'une CEO médiatique. Elle fait maintenant rire dans la série Grace and Frankie diffusée sur Netflix.


Bref, Jane Fonda est une véritable dynamo humaine. Elle ne s’est jamais arrêtée, s’est réinventée mille fois. Et surtout, surtout, elle est toujours restée pertinente.


Alors, Facelift? Botox? Photo shopping?... Personnellement, je m’en fous.À 77 ans, Jane Fonda m’apparait particulièrement belle. Mais surtout, surtout, particulièrement inspirante. Et cela n’a rien à voir avec son look à la une du magazine W!