/sports/baseball
Navigation

Coderre frappe en lieu sûr

Le maire Denis Coderre a rencontré le commissaire de la Ligue majeure de baseball, Rob Manfred, dans ses bureaux new-yorkais jeudi 28 mai 2015 pour prêcher le retour du baseball majeur à Montréal.
Photo Le Journal de Montréal, Marie-Joelle Parent Le maire Denis Coderre a rencontré le commissaire de la Ligue majeure de baseball, Rob Manfred, dans ses bureaux new-yorkais jeudi 28 mai 2015 pour prêcher le retour du baseball majeur à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Montréal pourrait accueillir dès l'an prochain des matchs de baseball de saison régulière. C'est ce qui est ressorti d'une rencontre entre le maire Denis Coderre et le commissaire des Ligues majeures de baseball, Rob Manfred.

Les deux hommes se sont rencontrés dans les bureaux des Ligues majeures de baseball, en plein cœur de Manhattan. Denis Coderre s'est présenté avec une mallette d'architecte contenant possiblement les plans d'un futur stade.

«Oui, j'ai des plans, mais je ne négocierai pas en public», s'est-il contenté de répondre. Rappelons que la construction d'un nouveau stade à Montréal est une condition que M. Manfred a évoquée dans le passé pour que la ville ait son équipe.

Lors d'une rencontre de 40 minutes, Denis Coderre a fait valoir que Montréal est un marché propice au baseball. «La ville de Montréal est sérieuse, c'est une ville de baseball, ça fait partie de notre histoire. Montréal n'est pas juste la ville d'un seul sport. On a tous les outils pour que ça fonctionne», a-t-il dit.

Extrêmement positif

M. Coderre a parlé d'une rencontre extrêmement positive. «C'est la première rencontre, elle a été fructueuse et très agréable. On a “trippé” baseball. Il y aura d'autres rencontres rapidement. J'ai adoré la profondeur de cet homme. Il a des valeurs qui transcendent l'industrie du sport. C'est un homme de famille.»

Le maire a évoqué une stratégie étape par étape pour la suite. «Il fallait d'abord leur montrer que les partisans sont là. C'est ce qu'on a fait dans les deux dernières années. Montréal peut être une ville de baseball, même si ce n'est pas aux États-Unis», dit-il en faisant référence aux quatre matchs préparatoires présentés au Stade olympique.

Les deux derniers matchs entre les Blue Jays et les Reds de Cincinnati ont attiré 96 000 spectateurs. «Ils ont été impressionnés par ce qu'on a fait dans les deux dernières années», a dit Denis Coderre à propos du baseball majeur.

Des propositions pour 2016

Le maire Denis Coderre a rencontré le commissaire de la Ligue majeure de baseball, Rob Manfred, dans ses bureaux new-yorkais jeudi 28 mai 2015 pour prêcher le retour du baseball majeur à Montréal.
Photo Le Journal de Montréal, Marie-Joelle Parent

Pour ce qui est d'accueillir des matchs de saison régulière en 2016, Denis Coderre a proposé trois ou quatre matchs. «J'ai déjà six ou sept équipes qui veulent venir à Montréal jouer contre les Blue Jays», a-t-il dit, avant de revenir un peu plus tard sur ses paroles.

Le maire a laissé entendre qu’il pourrait s'agir d'autres équipes que les Blue Jays. «Ça peut être ça, mais ça peut être autre chose.»

Il a aussi été question d'expansion ou de déménagement d'une équipe. Encore là, le maire n'a pas voulu entrer dans les détails. «Faut pas partir en peur, c'est une première rencontre. On a parlé de toutes les options, on mettait la table.»

Rappelons que Montréal est sans équipe de baseball majeur depuis le départ des Expos en 2004.

À ceux qui doutent encore de la volonté de Montréal d'avoir son équipe professionnelle, le maire Coderre répond ceci: «Ce n'était pas de la nostalgie quand il y a eu le dernier match. Les gens sont fiers et c'est intergénérationnel. Ce ne sont pas juste les hipsters et les fans de hip-hop qui portent le logo des Expos, c'est tout le monde. Il y a énormément de fierté.»

 

Voici les cinq sites potentiels pour la construction d’un nouveau stade de baseball à Montréal

  1. Autoroute Bonaventure, situé à l’est de la rue Peel et au nord de la rue Robert-Bourassa, sous l’autoroute Bonaventure. (C’est le site privilégié par les gens impliqués dans les démarches.)
  2. Bassin Peel (Bridge-Wellington), tout près du site no 1
  3. Rue Guy, près de l’Armée du Salut et du Centre Bell
  4. Île Notre-Dame/parc Jean-Drapeau
  5. Site de l’ancien Hôpital pour enfants, coin Atwater et René-Lévesque