/slsj
Navigation

Langlois refait le coup

Bruno Langlois a remporté 
la dernière étape du Grand Prix.
photo roger gagnon Bruno Langlois a remporté la dernière étape du Grand Prix.

Coup d'oeil sur cet article

Vainqueur de la deuxième étape, Bruno Langlois a récidivé, hier, franchissant la ligne d’arrivée devant tout le monde.

Et tout comme vendredi, une ultime attaque lancée dans le dernier tour aura permis au vétéran de 36 de s’imposer à nouveau.

«À ma dernière attaque, personne n’a vraiment répondu et j’ai ensuite roulé à fond dans les deux derniers kilomètres. Je savais que le peloton voulait une arrivée au sprint donc j’ai tout donné. Le mental a eu un impact. C’est souvent cet aspect qui fait la différence entre quelqu’un qui attaque et un qui ne le fait pas. Il faut que tu sois capable de souffrir longtemps.»

Maillot à pois

En plus de remporter la dernière étape, le cycliste de la formation Garneau-Québecor a enfilé le maillot à pois, remis au meilleur grimpeur. Objectif secondaire au départ, Bruno Langlois a fait savoir qu’il visait ce titre avant de s’élancer hier.

«Je peux dire que j’ai réussi mon Grand Prix malgré une première étape un peu moins bonne, a-t-il ajouté, lui qui a pris le 19e échelon au cumulatif. Je pense que j’aurais eu les jambes pour bien faire au général, mais c’est facile à dire une fois que tout est terminé. J’ai finalement profité du fait que je n’étais pas une menace pour les meneurs au classement.»