/misc
Navigation

Merci Jacques Parizeau

Merci Jacques Parizeau

Coup d'oeil sur cet article

Je vous ai connu en 1970 lors de la première participation électorale du PQ.  J'avais 25 ans. Vous étiez l'orateur invité d'un grand rassemblement au Petit Colisée de Québec  et vous aviez ouvert tout grand le coeur de cette foule fervente  à un projet national encore à compléter. Il y a 4 ans de cela maintenant, je regardais mon fils vous regarder. Il rencontrait l'Histoire moderne du Québec. Nous étions tranquillement à discuter  ou plutôt à vous écouter. J'ai pensé à ce moment-là que vous étiez éternel. Vous l'êtes.

Merci Jacques Parizeau pour cet immense effort soutenu, inlassable et inspirant à bâtir le Québec moderne, généreux et créatif. Il n'y avait qu'un économiste pour affirmer que ce sont les artistes qui ont donné un élan irrépressible à la Révolution Tranquille: vous, capable de conjuguer développement avec supplément d'âme.

Vous nous avez faits. 

Nous sommes Jacques Parizeau.