/sports/racing
Navigation

Hathaway refait le coup à l’Autodrome Chaudière

478413345MM021_NCATS_Autodr
Photo Courtoisie, NASCAR

Coup d'oeil sur cet article

VALLÉE-JONCTION | Jason ­Hathaway a démontré une nouvelle fois qu’il est l’un des meilleurs spécialistes sur circuit ovale au pays en remportant pour la deuxième année d’affilée la course NASCAR ­Canadian Tire présentée hier soir à l’Autodrome Chaudière.

L’Ontarien a profité d’un ennui mécanique du meneur Scott Steckly pour s’emparer de la tête au 266e des 300 tours.

Steckly parti, Alex Labbé, qui s’était élancé en position de tête, est venu assurer la riposte derrière ­Hathaway sans toutefois parvenir à le devancer à l’arrivée.

Avec cette deuxième place méritée, le pilote de Saint-Albert égale son meilleur résultat à vie dans la série.

L’Ontarien D.J. Kennington les a accompagnés sur le podium, tandis que les Québécois Andrew Ranger et Alexandre Tagliani ont suivi dans l’ordre, non sans être livré un duel particulièrement intense qui aura duré près d’une centaine de tours.

Impliqué dans un accrochage avec Marc-Antoine Camirand au 228e tour, Louis-Philippe Dumoulin, champion défendant de la série, a dû se ­contenter de la 10e place, tandis que son frère Jean-François, à sa première course sur tracé ovale, a pris la 14e position.

Jugé responsable de l’accident, ­Camirand a été pénalisé d’un tour et termine son parcours au 11e rang.

Respectable 28e place de Roy au Michigan

Martin Roy a rallié l’arrivée à une honorable 28e place lors de l’épreuve de la série XFinity disputée hier après-midi au circuit du Michigan.

Le Québécois, qualifié à la 34e place, avait été réduit à l’inactivité à la suite d’une intervention chirurgicale subie à l’épaule droite cet hiver.

«Je suis très satisfait de ma prestation, a-t-il déclaré en entrevue téléphonique au Journal de Montréal. Mon objectif était de terminer la course et de ramener la voiture en un... morceau.»

Le pilote de Napierville reconnaît cependant que cette première participation lui a été éprouvante ­physiquement.

«J’ai un peu mal à l’épaule et au bras, mais je m’y attendais, a-t-il poursuivi. Ça ira mieux la semaine prochaine à Chicago.»

Roy a indiqué qu’il a su éviter la casse à quelques reprises puisque trois accidents sont survenus devant lui.

La course a été remportée par Kyle Busch, qui en était à son premier départ dans l’antichambre de la Coupe Sprint depuis sa sérieuse embardée à Daytona en février dernier.

Le cadet des frères Busch a ­devancé Chase Elliott et Kyle Larson.