/news/politics
Navigation

Anonymous revendique la cyberattaque contre des serveurs du gouvernement fédéral

Anonymous revendique la cyberattaque contre des serveurs du gouvernement fédéral

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Plusieurs sites du gouvernement fédéral ont été la cible d’une cyberattaque, mercredi après-midi, a confirmé le président du Conseil du trésor, Tony Clement.

Il demande aux gens qui ne parviennent pas à accéder à certains sites gouvernementaux d’utiliser le numéro 1-800-OCanada pour obtenir des services.

Le groupe Anonymous a revendiqué cette attaque dans une vidéo diffusée sur Youtube comme mesure de représailles contre l’adoption du projet de loi antiterroriste C-51 qui, déplore-t-il, est une atteinte aux droits et libertés des Canadiens.

Dans ce message, l'organisation rappelle que l'adoption par le Sénat de la controversée loi, la semaine dernière, survient jour pour jour lors de l'anniversaire de la Magna Carta, la grande charte britannique qui a émis le concept du nul n'est au-dessus des lois. Pour anonymous, C-51 est une loi illégale. Elle donne notamment de large pouvoirs au Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) en matière d'accès à l'information sur les citoyens canadiens.

Anonymous en appelle à une grande manifestation, le samedi 20 juin.

Anonnymous avaiet menacé le gouvernement Harper à au moins deux reprises sur YouTube au cours des dernières semaines: un premier temps dans un message à l'endroit des Canadiens, puis dans un second, à l'endroit des citoyens du Québec et du Canada.

Cette cyberattaque inquiète l’opposition qui y voit une faille dans le système informatique du gouvernement. Le ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, a pour sa part indiqué qu’aucune donnée personnelle n’avait été volée.

You had your chance senators. Now it is our turn. https://youtu.be/Zn8Tj0Xddr0 Tangos down: Canada.ca sencanada.ca csis.gc.caAnd we have only begunExpect us.

Posted by Op Cyber Privacy on mercredi 17 juin 2015

Canada's Senators passed the C51 a week ago. Now we show them how they have angered us. #OpCyberPrivacyhttps://www.youtube.com/watch?v=Zn8Tj0Xddr0&feature=youtu.beWe will not stand for injustices

Posted by Op Cyber Privacy on mercredi 17 juin 2015