/travel
Navigation

Le Valpolicella, vignoble hors du commun

Coup d'oeil sur cet article

NEGRAR, Vénétie (Italie) | Dans les environs de Vérone se situe un vignoble vraiment hors du commun, l’appellation Valpolicella. D’abord, l’un de ses vins tire son originalité d’une technique remontant à l’Antiquité ; ensuite ce même vin, appelé Amarone, figure parmi les plus fameux et les plus chers de tout le pays.

Les vignes dans ce secteur de la Vénétie, non loin du lac de Garde, d’une telle étendue qu’il contribue à développer un microclimat, s’étendent de la plaine jusqu’à des coteaux pouvant atteindre 650 m.

Il s’agit en général de toutes petites exploitations viticoles puisque, par exemple, les 230 membres de la coopérative de Negrar ne totalisent que 700 hectares de vigne. La plupart des producteurs se doivent donc d’être polyvalents, cultivant, en plus de la vigne, des oliviers et des cerisiers.

Trois cépages typiques de la région sont autorisés dans l’appellation, soit le corvina, le rondinella et le molinara, ainsi que, pour une part infime, d’autres cépages tels que le cabernet sauvignon et la syrah.

Le fameux Amarone

Le produit vedette, qui a contribué à établir la notoriété de l’appellation Valpolicella, est l’Amarone. Il s’agit d’un vin rouge sec pouvant titrer jusqu’à 14 degrés d’alcool ou plus, à la robe bien foncée et aux arômes de fruits qui évoluent au fil du processus de vieillissement, car il s’agit d’un vin de garde.

Pour obtenir l’Amarone, le processus commence par une vendange tardive, puis on fait sécher les raisins durant trois mois environ. Le séchage, technique remontant à l’époque romaine, peut se faire sur des tables où l’on place le raisin sur de la paille ou du bambou, ou encore, autre technique, en plaçant les grappes de raisin en suspension le long de fils.

En séchant, non seulement le raisin se concentre, perdant jusqu’à près de la moitié de son poids, mais il développe une pourriture noble qui contribue à enrichir le moût que l’on obtient au pressurage. L’Amarone est ensuite élevé en fûts de chêne de Slovénie, avant sa mise en bouteilles.

En plus de l’Amarone, la cave coopérative produit du Valpolicella Classico, vinifié à partir de moût de raisin frais, et du Valpolicella Ripasso, obtenu à partir d’un assemblage pour moitié de moût de raisin frais et de moût de raisins séchés.

La visite de la Cantina Valpolicella Negrar, sous la conduite de Marina, qui parle un bon français, est fort instructive et plaisante. La dégustation proposée aux groupes comprend les trois types de vins produits sur place, qu’accompagne un savoureux plateau comprenant prosciutto et fromages.


REPÈRES
 
►Le Valpolicella Amarone est l’un des vins les plus prestigieux et les plus chers d’Italie. La région d’appellation se situe dans la province de Vérone, non loin du lac de Garde. 
►La Cantina Valpolicella Negrar, une cave coopérative, propose une visite des installations suivie d’une dégustation. Info: www.cantinanegrar.it
►Negrar se situe à 133 km de Venise et à une centaine de kilomètres de Abano Terme.
►Expertours, le voyagiste spécialiste de l’Italie, propose des forfaits de découverte de la Vénétie ainsi que des circuits et séjours sur mesure, à partir de Abano Terme, une très ancienne station thermale située à une heure de Venise. Voir un agent de voyages.