/entertainment/tv
Navigation

TVA Sports et Sébastien Benoît, c'est fini

TVA Sports n’a pas renouvelé le contrat de Sébastien Benoît. Ironie du sort, cette confirmation survient un an jour pour jour après l’annonce de son arrivée au réseau.
Photo d'archives TVA Sports n’a pas renouvelé le contrat de Sébastien Benoît. Ironie du sort, cette confirmation survient un an jour pour jour après l’annonce de son arrivée au réseau.

Coup d'oeil sur cet article

La saison de hockey terminée, Sébastien Benoît est maintenant agent libre, TVA Sports n’ayant pas renouvelé son contrat, un an après son arrivée en grande pompe au réseau.

L’animateur occupait la case de 17 h en semaine durant la dernière saison télévisuelle, avec Le Fanatik. La chaîne a toutefois retiré la quotidienne des ondes, en mars, pour faire place à Destination Coupe Stanley, un rendez-vous piloté par Dave Morissette auquel participait Sébastien Benoît, tout comme Renaud Lavoie, Michel Bergeron et Louis Jean.

Le Fanatik ne reviendra pas en septembre, nous confirme TVA Sports, sans toutefois donner de raisons précises pour son annulation.

On parle de «changement de programmation stratégique».

Les faibles cotes d’écoute du Fanatik ne sont sûrement pas étrangères à son annulation. Durant son unique saison en ondes, l’émission a récolté une moyenne de seulement 6600 téléspectateurs, selon les chiffres fournis par Martine Mailly, vice-présidente et chef des investissements chez Amplifi Canada. Rappelons toutefois qu’elle était diffusée les jours où aucun match du Canadien (des matchs qui attirent beaucoup de téléspectateurs) n’était présenté à TVA Sports, avant les séries éliminatoires.

« Triste »

Joint au téléphone, Sébastien Benoît s’est dit «attristé» de quitter une aussi belle équipe.

«Le plus dur, quand tu finis une job, c’est de quitter des gens qui sont devenus des amis. Ils m’ont accueilli à bras ouverts en septembre. J’ai eu beaucoup de plaisir avec les boys en ondes», déclare-t-il.

Le 24 août, Sébastien Benoît reprendra les rênes de Mitsou et Sébastien à Rythme FM, la deuxième parmi les émissions du midi les plus populaires à Montréal, d’après les sondages radio du printemps.

Parlant de sondages, TVA Sports a grandement profité des séries éliminatoires de hockey. De janvier à juin, la chaîne a enregistré des parts de marché de 3,5 %, une hausse de 400 % par rapport à la même période en 2014.