/entertainment/stage
Navigation

S’éloigner des clichés

Réjean Vallée, Monika Pilon, Israël Gamache et Sébastien Dorval font partie de la distribution de Voleurs d’occasion, présentée cet été au Nouveau Théâtre de l’Île d’Orléans.
Photo courtoisie Réjean Vallée, Monika Pilon, Israël Gamache et Sébastien Dorval font partie de la distribution de Voleurs d’occasion, présentée cet été au Nouveau Théâtre de l’Île d’Orléans.

Coup d'oeil sur cet article

Claude Montminy et Sébastien Dorval, codirecteurs du Nouveau Théâtre de l’Île d’Orléans, se sont donné comme mission de s’éloigner des clichés traditionnels du théâtre d’été. Ils présentent à compter de samedi leur troisième proposition intitulée Voleurs d’occasion.

Une pièce qui met en vedette Sébastien Dorval, Israël Gamache, Monika Pilon et Réjean Vallée et qui raconte l’histoire de Denis, un propriétaire de garage pris à la gorge, qui organise un faux vol de voiture pour frauder les assurances et rembourser ses dettes de jeu.

Un plan qui dérapera lorsqu’il confiera le mandat à Jambon et Patpou, deux de ses garagistes.

«Ce sont des cruchons un peu maladroits et pas très futés. On retrouve un peu la dynamique du Dîner de cons avec un grand sec nerveux et un petit gros malhabile», a fait remarquer l’auteur et codirecteur, lors d’un entretien.

Voleurs d’occasion est le premier texte de Claude Montminy à avoir été joué professionnellement. C’était en 2005 au défunt théâtre La Fenière.

«C’est un texte que j’ai écrit il y a dix ans et j’ai décidé de le retravailler, avec le metteur en scène Carol Cassistat, afin de l’actualiser et le mettre au goût du jour. Il y a environ 25 % du texte qui a été remanié», a-t-il précisé.

L’auteur a constaté que certaines références ne correspondaient plus du tout aux technologies d’aujourd’hui avec les téléphones cellulaires et les textos.

Texte bonifié

Claude Montminy désirait aussi bonifier son texte.

«Je me suis amélioré comme auteur au cours des dix dernières années. Je voulais rendre le texte plus drôle, plus rythmé et plus crédible», a précisé celui qui était derrière les textes Bébé à bord et Maestro, présentés au Nouveau Théâtre de l’Île en 2013 et 2014.

Sébastien Dorval et Claude Montminy se sont donné comme pour objectif de faire du théâtre d’été différent.

« S’éloigner du vaudeville »

«C’est important, pour nous, que ça soit drôle, mais cela dit, on essaie de s’éloigner du vaudeville, des claquages de portes et du théâtre d’été traditionnel. On veut présenter de bonnes histoires sous l’angle de la comédie. Le théâtre d’été, comme la télé, a évolué. Ceux qui faisaient du théâtre d’été un peu “pouet pouet”, il n’y en a plus beaucoup de nos jours», a laissé tomber Claude Montminy.


Voleurs d’occasion est présentée, du 27 juin au 5 septembre, du mardi au samedi au Nouveau Théâtre de l’Île d’Orléans, à Saint-Pierre. La dernière présentation aura lieu le dimanche 6 septembre.