/misc
Navigation

Médaille d’or historique pour les Canadiennes

L’équipe canadienne féminine des moins de 16 ans a remporté une victoire historique au Mexique.
Photo Courtoisie L’équipe canadienne féminine des moins de 16 ans a remporté une victoire historique au Mexique.

Coup d'oeil sur cet article

Dimanche dernier au Mexique, l’équipe canadienne féminine des moins de 16 ans (U16) a vaincu le Brésil en finale du tournoi FIBA Zone des Amériques. C’était la première fois que de jeunes Canadiennes réussissaient un tel exploit.

Dimanche dernier au Mexique, l’équipe canadienne féminine des moins de 16 ans (U16) a vaincu le Brésil en finale du tournoi FIBA Zone des Amériques. C’était la première fois que de jeunes Canadiennes réussissaient un tel exploit.

Durant tout le match de la finale, l’atmosphère était survoltée dans le gymnase chaud et rempli au maximum de sa capacité de Puebla, une ville située à environ 110 km au sud-est de Mexico.

La foule bruyante n’a pas cessé d’encourager l’équipe brésilienne qui avait causé la surprise du tournoi en éliminant en demi-finale les championnes en titre, les Américaines.

Un exploit historique

Invaincues en trois matchs de la ronde préliminaire — dont une victoire de 64 à 50 contre le Brésil —, les Canadiennes ont dû se surpasser pour l’emporter 72 à 71 en prolongation pour vaincre à nouveau la formation brésilienne.

«Quel match! a confié la coentraîneuse-chef canadienne, Carly Clarke. Je suis extrêmement fière de nos filles. Elles ont gardé leur calme et elles ont continué de jouer en équipe jusqu’à la fin.»

«C’est historique, c’est la première fois que l’une de nos équipes féminines cadettes (U16) ou juniors (U18) remporte une médaille d’or au tournoi FIBA Zone des Amériques», explique Denise Dignard, directrice de la haute performance féminine à Canada Basketball.

Une Québécoise fait sa marque

Tout comme la majorité de ses coéquipières, Roxane Makolo participait à son premier tournoi international avec Équipe Canada. Elle est la seule représentante du Québec au sein de l’équipe U16.

«J’étais nerveuse, je n’avais jamais joué devant autant de monde. C’était tellement bruyant qu’on avait de la misère à entendre les consignes de nos entraîneuses», raconte Roxane.

Âgée de 15 ans, la meneuse de 5 pi 7 po de St-Hubert qui baragouine un peu l’anglais a été étincelante en finale. L’athlète du programme sports-études de De Mortagne qui joue également pour les Tornades de Longueuil a marqué 12 points, capté cinq rebonds et fait trois passes décisives contre le Brésil.

«C’était un sentiment incroyable. J’étais très fière de représenter à la fois le Québec et le Canada. On a écrit une page d’histoire. On a crié de joie pendant une heure dans l’autobus et à l’hôtel», confie Roxane qui jouera maintenant pour Équipe Québec en vue des Championnats canadiens qui auront lieu en Alberta à la fin juillet.

Motivée comme jamais

En remportant l’or — et donc en terminant parmi les quatre meilleures équipes de leur zone —, les jeunes athlètes ont donné au Canada l’assurance de participer au Championnat mondial féminin U17 qui regroupera les 16 meilleures équipes au monde à l’été 2016.

«Ça me motive à travailler encore plus fort pour y être l’an prochain. Je sais maintenant que je peux jouer contre les meilleures joueuses du monde de mon groupe d’âge», a dit Roxane qui rêve aussi d’aller jouer pour une équipe universitaire américaine en division 1 de la NCAA.

«Ce résultat est très encourageant, mais l’objectif premier avec nos cadettes et nos juniors, c’est de développer au maximum leur potentiel afin qu’elles puissent éventuellement former l’équipe senior. Ce Championnat du monde est une autre façon de leur permettre de se développer comme joueuses en étant confrontées à de meilleures équipes», affirme Mme Dignard.