/news
Navigation

Artistes en colère contre l’austérité

Une trentaine d’artistes se sont rassemblés dimanche pour dénoncer les coupures de 2.5 millions dans le Conseil des arts et lettres du Québec.
Anne-Marie Provost Une trentaine d’artistes se sont rassemblés dimanche pour dénoncer les coupures de 2.5 millions dans le Conseil des arts et lettres du Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Une trentaine d’artistes se sont rassemblés dimanche pour dénoncer les coupures de 2.5 millions dans le Conseil des arts et lettres du Québec.

Réunis au square Viger autour d’un pique-nique, ils en ont profité pour échanger sur leur réalité respective.

«Comme chorégraphe, je dépends des subventions pour louer un studio, avoir de l’éclairage, ce genre de chose», explique Thierry Huard, chorégraphe de danse expérimentale depuis 7 ans.

Comme plusieurs autres artistes, celui-ci vit de la pige.

«Nous sommes généralement des pigistes sans contrats à temps plein, donc nous sommes précaires», souligne Edith Brunette, une des organisatrices du rassemblement.

L’artiste en arts visuels ajoute que beaucoup font du bénévolat.