/travel/destinations
Navigation

42 heures à Los Angeles

Coup d'oeil sur cet article

Au-delà des collines d’Hollywood et des kilomètres de plage, Los Angeles se dévoile dans toute sa splendeur. Ville de luxe et de gloire, la Cité des anges offre du divertissement à n’en plus finir, où que l’on se trouve.

VENDREDI
 
18 h | Sous les lettres d’Hollywood

Los Angeles doit sa réputation à Hollywood. Véritable capitale du cinéma, ce quartier de la ville attire bien des artistes et des touristes. Il n’est donc pas surprenant que nous décidions de passer la nuit dans les célèbres collines d’Hollywood, au 1. Mondrian (8440 Sunset Blvd.). D’une modernité et d’une élégance à couper le souffle, cet hôtel offre une vue imprenable sur la ville, sans parler du glamour de la vie de vedette.

19 h | Le chemin des étoiles

Marcher n’a jamais été aussi agréable que sur le 2. Hollywood Walk of Fame. Ces trottoirs du Hollywood Blvd. présentent les étoiles des plus grandes vedettes. On s’amuse à trouver celles de nos idoles préférées tout en admirant la somptuosité des grands théâtres. Un arrêt incontournable s’impose au TLC Chinese Theatre, qui arbore plus de 200 empreintes des mains et des pieds de célébrités dans le béton.

20 h 30 | Baiser mexicain

Los Angeles possède un grand nombre de bonnes tables. Pour notre premier souper, notre choix s’arrête sur le 3. Beso (6350 Hollywood Blvd.), un parfait mélange entre un Steakhouse et un restaurant mexicain. D’une élégance sans pareille, le Beso propose le meilleur de la cuisine latine dans une ambiance lounge chic. Accompagné d’un de leurs cocktails uniques, notre repas s’avère parfait.

22 h | Baiser, musique et étoiles

Pour terminer la soirée en beauté, nous passons de la table du Beso à sa «terrasse». Autrefois dénommé le Kiss Lounge, l’Estate Room surplombe Beso. Grâce à son décor naturel et épuré, nous avons l’impression de nous retrouver sur une véritable terrasse extérieure éclairée par la lune et les étoiles. C’est toutefois sous la lumière de chandelles disposées dans des oliviers que nous passons le reste de la soirée à danser.

SAMEDI
 
8 h | Soleil levant

Une grosse journée nous attend. Pour ne pas perdre de temps, nous nous levons tôt et allons déguster un délicieux petit-déjeuner au restaurant de notre hôtel, le 4. Herringbone. Notre choix est difficile à faire, car tout sur la carte semble savoureux. L’immigration mexicaine étant forte dans cette région de la Californie, nous percevons l’inspiration dans certains plats comme le «Chilaquiles and eggs», des œufs pochés servis avec une sauce rouge, du fromage cotija, une salsa, des avocats et une crème mexicaine.

9 h | Le cinéma autrement

Amoureux des manèges, nous ne pouvons passer à côté des 5. Universal Studios Hollywood (100 Universal City Plaza). Grâce à la passe VIP, nous ne faisons aucune file. Comparable à aucun autre parc d’attractions, Universal Studios Hollywood n’offre pas que de simples manèges, mais bien une aventure dans le monde 3D du cinéma. Nous embarquons dans une montagne russe des Simpsons pour finalement nous rendre compte que le wagon dans lequel nous prenons place ne bouge pas. Ce sont les écrans qui l’entourent qui nous font vivre toutes les sensations fortes. Il y a que le manège du Parc Jurassique qui ne laissent personne indifférent avec sa chute spectaculaire de 84 pieds. Suivi d’une visite des studios de cinéma, Universal Studios Hollywood est assurément un incontournable pour les petits comme pour les grands.

15 h | L’appel de l’océan

Après avoir découvert Hollywood, nous prenons la route vers l’ouest pour rejoindre l’océan. En chemin, nous faisons un petit arrêt à Berverly Hills pour admirer ce célèbre quartier, mais aussi l’une des rues les plus populaires: 6. Rodeo Drive. Paradis du luxe et de la richesse, Rodeo Drive est l’endroit tout désigné pour les fashionistas au portefeuille bien garni.

17 h 30 | De la Californie à la Jamaïque

Nous voici enfin au bord de l’océan. La brise est légère et le ciel commence lentement à prendre des airs orangés. Avant que la nuit tombe, nous nous rendons au 7. Jamaica Bay Inn (4175 Admiralty Way, Marina del Rey), où nous séjournerons pour le reste de notre voyage. Situé au bord de la Mother’s Beach, cet hôtel nous transporte jusque dans les Caraïbes par son architecture et son décor chaud et moderne. Son emplacement en fait un endroit de choix lorsqu’on désire visiter la côte métropolitaine de Los Angeles.

19 h | Santa Monica

Lorsque la nuit tombe au bord de l’océan, l’endroit où il faut être est sans contredit Santa Monica. Souvent prisé pour le tournage de films et de téléséries, Santa Monica a beaucoup à offrir aux touristes. Son centre-ville est animé jour et nuit. Les boutiques et les restaurants sont remplis en tout temps. Nous parcourons la 3rd Street, où défilent les amuseurs de rues, avant de nous arrêter pour manger au 8. Misfit Restaurant + Bar (225 Santa Monica Blvd.). Son décor aux allures antiques nous donne l’impression d’être à une époque où les hommes se promenaient à cheval. Mais il n’y a que le décor qui nous transporte dans le temps, car le menu est bien moderne avec des plats à partager mariant les légumes du marché, les fruits de mer et le BBQ.

21 h | Au bout du quai

Le 9. Santa Monica Pier est probablement l’endroit le plus célèbre de ce secteur de Los Angeles. Datant de 1909, ce quai est rapidement devenu le «spot» des pêcheurs de la ville. Avec le temps, les commerces et les attractions se sont ajoutés et, aujourd’hui, le Santa Monica Pier abrite bon nombre de restaurants, de boutiques et de manèges (Pacific Park). C’est d’ailleurs de l’histoire du quai qu’est née celle de Popeye. Une soirée au Santa Monica Pier est synonyme de plaisir et de rires garantis.

DIMANCHE
 
9 h | Chez Willie

À Los Angeles, les gens aiment bruncher et les endroits pour le faire sont nombreux. Notre choix s’arrête sur le 10. Willie Jane (1031Abbot Kinney Blvd, Venice), exploité par le chef Govind Armstrong. Le menu s’inspire de la cuisine de terres du sud de la côte pacifique, autrement dit forte des produits locaux comme le veut la cuisine californienne. Rien n’est traditionnel sur ce menu. Des crêpes Red Velvet au chocolat à l’omelette aux crevettes en passant par le quinoa chaud... tout semble délicieux! De plus, les mimosas sont à l’honneur au Willie Jane.

10 h 30 | Comme à Venise

Si 11. Venice se nomme ainsi, c’est qu’il y a une raison. Tout comme Venise en Italie, un canal traverse Venice en Californie. Des grands trottoirs et des pontons parcourent cette partie de la ville et nombreux sont les gens qui s’y promènent avec une barque. Des fleurs jaillissent de partout. On s’y promène comme dans un jardin. Tout près de ce quartier se trouve Venice Beach. Cette longue plage est une des plus fréquentées de Los Angeles. Les amoureux de surf peuvent y trouver leur compte, tout comme ceux du magasinage. C’est sous les chauds rayons du soleil et le sable doré de Venice que nous profitons de nos derniers instants dans la Cité des anges.­

 

Los Angeles en bref

  • Population: 3,8 millions (deuxième ville la plus populeuse des États-Unis)
  • Plages: 75 miles de plage de Malibu à Long Beach
  • Équipes sportives: Dodgers (MLB), Los Angeles Angels of Anaheim (MLB), Clippers (NBA), Lakers (NBA), Kings (NHL), Sparks (WNBA), Galaxy (MLS)