/entertainment/comedy
Navigation

L’humour poli de Valérie Blais

L’humour poli de Valérie Blais
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Si plusieurs humoristes font le saut vers la télé et le cinéma, la comédienne Valérie Blais a fait le chemin inverse. Depuis quelques mois, elle présente son premier one-woman show un peu partout au Québec et offre deux représentations dans le cadre du Festival Juste pour rire, ce soir et demain.

Sans complexes, ­Valérie Blais se sent à sa place sur scène et apprécie particulièrement le contact direct avec le public. «J’ai appris à jaser avec le monde, c’est le public mon partenaire de jeu», fait-elle valoir.

Avec ce premier one-woman show, la ­comédienne traite de divers sujets: les ­différences entre les ­générations X ou Y et les baby-boomers, la pression d’être gracieuse pour les femmes, le fait d’être maman sur le tard et les personnes ­radines. De plus, contrairement à ­plusieurs humoristes, Valérie Blais fait rire en faisant preuve d’une certaine retenue et en contournant les sujets reliés au sexe.

«Je fais un numéro sur la pudeur, parce que je trouve qu’il n’y en a plus vraiment maintenant et je te dirais que ça rit très fort dans la salle», dit la comédienne.

Cette dernière utilise également avec parcimonie les jurons. «Un sacre bien placé, ça peut être drôle, mais quand c’est répété trop souvent, ça perd de sa force», fait-elle valoir.


Valérie Blais, les 15 et 16 juillet 2015, à la Cinquième Salle de la Place des Arts.