/entertainment/stage
Navigation

Rire intelligemment avec la pièce Straight

Straight Zoofest
Photo courtoisie La pièce Straight est une adaptation du film américain indépendant, Humpday, sorti en 2009.

Coup d'oeil sur cet article

Grinçante et juste assez subversive, la pièce Straight présentée dans le cadre du Zoofest met en scène deux amis de longue date, un pari loufoque et quelques malaises bien placés.

Après avoir voyagé pendant sept ans, Ferdinand débarque chez son vieil ami, le très sédentaire et très marié Louis. Comme une tornade, sa présence confronte ce dernier et provoque de grandes remises en question. Le bonheur confortable de Louis auprès de sa femme le détournerait-il d’expériences plus grisantes? Est-il en train de passer à côté de sa vie?

Actrice porno

Entre alors en scène une actrice porno amateur qui le mettra au défi de tourner une scène érotique et de la présenter dans un festival de films pornos artistiques. Ferdinand et Louis conviennent donc de tourner une scène olé olé homosexuelle, pour prouver qu’ils ont du courage et une ouverture d’esprit à toute épreuve.

Au-delà de son aspect humoristique, la pièce pose de réelles questions sur l’amitié, sur la sexualité et sa signification, voire son utilisation, et sur l’insatisfaction chronique de certaines personnes face à leur vie. La plupart du temps, on remarque que ceux qui jouissent d’une certaine stabilité aimeraient avoir plus de piquant dans leur vie et inversement.

La mise en scène de Jean-Simon Traversy est efficace et épurée: il n’y a aucun décor, seulement la rangée de spectateurs autour de la scène. Ici, tout repose sur l’efficacité du jeu des acteurs: Guillaume Tellier (Louis), Benoît Mauffette (Ferdinand), Marie-Claude Guérin (Morgane) et Anne Trudel (l’actrice porno), un pari gagné.

Avec Straight, on passe assurément un bon moment et on rit autant qu’on réfléchit.


La pièce est présentée jusqu’au 28 juillet au Théâtre La Chapelle

Sur le même sujet