/lifestyle/books
Navigation

Le Roman de la semaine : Carnaval

Carnaval
Ray Celestin
Aux Éditions
 le cherche midi, 
494 pages
Photo courtoisie Carnaval Ray Celestin Aux Éditions le cherche midi, 494 pages

Coup d'oeil sur cet article

Basé sur des faits réels qui se sont déroulés à La Nouvelle-Orléans juste après la fin de la Première Guerre mondiale, ce polar nous en apprend beaucoup sur cette ville qu’on surnomme aussi «The Big Easy».

Entre 1918 et 1919, le tueur à la hache a réellement terrorisé la population de La Nouvelle-Orléans. Tel que son nom l’indique, il massacrait sauvagement ses victimes à coups de hache et quittait ensuite leur domicile ni vu ni connu sans rien emporter.

Encore aujourd’hui, personne n’a jamais réussi à découvrir l’identité du monstre. Mais grâce au Britannique Ray Celestin, qui s’est inspiré de sa série d’assassinats pour écrire un premier polar n’ayant pas tardé à être récompensé par la Crime Writers’ Association, on en saura un peu plus sur cette très sordide affaire.

Alors que la Louisiane est sur le point d’être dévastée par un nouvel ouragan et que l’inspecteur Michael Talbot ne sait plus à quel saint se vouer afin de couper court aux agissements du Tueur à la hache, trois autres personnes traqueront en douce le meurtrier dans l’espoir d’améliorer leur sort: Ida Davis, une jeune secrétaire métisse de l’agence Pinkerton, dont la principale ambition est de devenir détective, John Riley, un journaliste opiomane prêt à tout pour pouvoir un jour fonder son propre magazine, et Luca D’Andrea, un ancien flic à la solde de la mafia italienne qui, depuis sa sortie de prison, rêve de retourner le plus vite possible en Sicile. Un curieux trio de bras cassés qui finira par se révéler bien plus efficace que la brigade criminelle.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

Isabel Wolff,
 aux Éditions JC
 Lattès, 380 pages
Photo courtoisie
Isabel Wolff, aux Éditions JC Lattès, 380 pages

Plume fantôme

D’ordinaire, on a plutôt tendance à fuir les romans d’Isabel Wolff, qui versent habituellement dans la chick lit. Mais ce coup-ci, l’écrivaine britannique signe une histoire à saveur historique qui ne laissera personne de marbre. Son héroïne couchant sur papier les souvenirs des autres, on découvrira au fil des pages le lourd passé de sa nouvelle cliente, une femme qui a jadis été internée dans un camp japonais. Vraiment émouvant.

Éloïse Mozzani, 
aux Éditions 
Robert Laffont, 
1296 pages
Photo courtoisie
Éloïse Mozzani, aux Éditions Robert Laffont, 1296 pages
Légendes et mystères des régions de France

Presque tous les villages de France ont leurs propres fées, lutins, esprits démoniaques, nains cauchemardesques ou lieux hantés. En dévoilant les innombrables légendes et croyances qui ont longtemps été chuchotées au coin du feu pendant les veillées nocturnes, ce pavé imprimé sur papier bible met à notre portée tout un univers dont on n’entend pas souvent parler.

Jeremy Stangroom, 
aux Éditions
 de l’Homme, 
144 pages
Photo courtoisie
Jeremy Stangroom, aux Éditions de l’Homme, 144 pages
L’énigme d’Einstein

Avec ses 50 énigmes parfois assez difficiles à résoudre, c’est le livre idéal à emporter au chalet... surtout si la pluie est encore de la partie! Et histoire de titiller vos neurones, en voici une qui nous a donné du fil à retordre: «Deux garçons naissent de la même mère, le même jour, de la même année, à la même heure; pourtant ce ne sont pas des jumeaux. Comment est-ce possible?»

Philip Steele, 
aux Éditions 
Édito, 
120 pages
Photo courtoisie
Philip Steele, aux Éditions Édito, 120 pages
Trains mythiques

L’an dernier, on a eu un réel coup de cœur pour les deux premiers opus de cette série, à savoir Avions mythiques et Voitures mythiques. Faciles à monter grâce aux explications étape par étape figurant à la toute fin de l’ouvrage, les 50 maquettes proposées permettent cette fois de retracer l’étonnant parcours du chemin de fer.