/news/politics
Navigation

Pierre Karl Péladeau vante les vertus du Bloc québécois

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – S’il a déjà eu des doutes sur la pertinence du Bloc québécois, Pierre Karl Péladeau semble aujourd’hui plus convaincu que jamais de son utilité pour défendre les intérêts du Québec à Ottawa.

«Notre objectif, c’est de quitter le Canada, mais en attendant, clairement, ceux et celles qui sont en mesure de défendre nos intérêts, les 46 milliards que nous envoyons à Ottawa, c’est le Bloc québécois», a déclaré le chef péquiste jeudi matin lors d’une mêlée de presse conjointe avec son homologue bloquiste, Gilles Duceppe.

«Vous ne doutez donc plus de la pertinence du Bloc comme vous l’aviez déjà laissé entendre?» lui a demandé un journaliste.

«Je n’ai pas laissé entendre ça, s’est défendu Pierre Karl Péladeau. C’est quelqu’un qui a prétendu que j’avais dit ça, ce n’est pas ce que j’avais dit et j’ai eu l’occasion de le préciser plusieurs fois par la suite.»

En novembre dernier, durant la course à la direction du Parti québécois, le député de Saint-Jérôme avait pourtant soulevé des interrogations sur la pertinence du Bloc, allant jusqu’à dire que le parti fédéral ne servait «strictement à rien, sauf à justifier le fédéralisme».


♦ Gilles Duceppe et Pierre Karl Péladeau poursuivaient jeudi leur tournée du Québec à vélo. Ils devaient pédaler jusque dans la région de Charlevoix avant de prendre, vendredi, le chemin du Bas-Saint-Laurent.