/travel
Navigation

Biercée, la distillerie aux 29 eaux-de-vie

Coup d'oeil sur cet article

THUIN, Wallonie (Belgique) | De sa fondation il y a 69 ans, elle a gardé le nom du bourg où elle était installée. La distillerie de Biercée occupe à présent les vastes locaux d’une ancienne et opulente ferme wallonne d’où émanent les effluves d’une gamme de 29 eaux-de-vie, liqueurs et boissons.

À l’origine, la distillerie servait à transformer une partie des fruits, et notamment les pommes et les cerises, qui abondaient dans cette partie de la Wallonie caractérisée par son bocage. Mais les temps ont bien changé et aussi le paysage rural dont on a vu disparaître les haies et les vergers au profit de champs toujours plus vastes.

Désormais, la distillerie de Biercée s’approvisionne ailleurs en fruits et autres produits de base. «Nous travaillons avec les saisons en nous procurant des fruits frais. Par exemple, la région de Murcia, en Espagne, nous fournit les agrumes pour nos liqueurs, et la Normandie les pommes», précise Christophe Mulatin, le maître-distillateur.

Toute la transformation effectuée ici passe par l’étape de la distillation après, selon le cas, d’une macération ou d’une fermentation. Selon le produit souhaité, la distillation est simple ou double. Dans ce dernier cas, l’eau-de-vie sortant de l’alambic y est repassée pour obtenir un plus haut degré d’alcool mais aussi des arômes plus concentrés et une plus grande finesse.

Le vieillissement en fûts de chêne varie de un à deux ans, selon le type de produit. Dans le cas de l’eau-de-vie de cidre, le vieillissement en barrique est de six ans.

Eaux-de-vie de fruits, de baies de genièvre (peket en Wallonie), gin, whisky (rye), la gamme de produits de la distillerie de Biercée est étendue.

On y produit même du vin à partir des quelques rangs de vignes des terrasses de Thuin, les jardins suspendus qui constituent l’une des curiosités de la ville. Enfin, la distillerie fait produire une bière à son nom.

Lieu historique

Lieu historique, la ferme de la Cour (de justice) où est installée la distillerie dépendait au XIVe siècle d’un monastère dont les propriétés s’étendaient sur des kilomètres à la ronde. En ouvrant ses portes au public, l’entreprise s’est donné comme mission d’expliquer les lieux dans leur contexte d’hier et d’aujourd’hui.

Plusieurs salles sont consacrées à des pièces de collection liées à la distillation, dont divers types d’alambics anciens et en particulier celui qui a été fabriqué avec le cuivre récupéré sur les machines d’un sous-marin allemand de la Deuxième Guerre mondiale.

D’autres locaux ont été aménagés pour accueillir des groupes à l’occasion de réunions ou encore d’évènements particuliers comme les mariages.

L’accueil à la distillerie de Biercée n’est pas un vain mot, et le maître-distillateur est loin d’être avare de commentaires et de secrets de fabrication.


  • La distillerie de Biercée se situe en pleine campagne à Ragnie, près de Thuin (non loin de Charleroi), à 68 km au sud de Bruxelles
  • Haut de 60 m, le beffroi de Thuin (XVIIe siècle), classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, permet de découvrir les jardins suspendus de la ville ainsi que la vallée de la Sambre et de la Biesmelle.
  • Thuin abrite un écomusée de la batellerie aménagé à bord d’une péniche.
  • Un hôtel de charme : le Dream Hotel, à Mons, à 50 km de Thuin. ( www.dream-mons.be )