/travel
Navigation

Les expériences du Cap-Breton

Coup d'oeil sur cet article

«Ce n’est pas un voyage... C’est une expérience», a-t-on entendu sur l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. À cela il faut ajouter que, outre la mythique Cabot Trail, le Cap-Breton a de nombreuses aventures bien différentes à faire vivre aux voyageurs.

La Cabot Trail s’impose naturellement en tête de lice. Cette extraordinaire route panoramique de 300 km compte parmi les plus spectaculaires et les plus recherchées au monde. Avec ses courbes en lacet, ses falaises escarpées, ses panoramas marins et montagneux, ses plages de pierres arrondies et ses vallées colossales sculptées par des rivières à saumon réputées, elle assure une expérience de conduite automobile ou moto mémorable.

Les sections les plus éblouissantes longent la mer de Belle-Côte à Chéticamp et, surtout, de Chéticamp à Pleasant Bay, où vous reconnaîtrez des paysages qui ont servi de décor à plusieurs publicités automobiles. La route est généralement de bonne qualité, mais il ne faut surtout pas la faire trop vite puisque, au-delà de ses nombreux belvédères, la Cabot Trail est parsemée d’attraits qui valent chacun une escale. Nous avons pris une bonne semaine pour en faire le tour et pas un jour n’a été de trop.

L’expérience Bell

Il est préférable de parcourir la Cabot Trail dans le sens des aiguilles d’une montre pour ne pas manquer Baddeck. Sur le bord d’un long bras de mer et de l’immense lac Bras-d’Or, le charmant village de Baddeck est passé à l’histoire pour avoir accueilli Alexander Graham Bell, le célèbre inventeur du téléphone, à partir de 1886. Il y est décédé dans sa résidence, Beinn Bhreigh, en 1922. Le Lieu historique national Alexander Graham Bell nous apprend l’histoire fascinante de ce scientifique exceptionnel, qui a inventé des centaines de trucs incroyables et qui s’est également beaucoup intéressé à l’aviation. Son avion, le Silver Dart, a d’ailleurs réalisé le premier vol motorisé et contrôlé au Canada en 1909. La «visite en gants blancs» nous fait entrer dans l’intimité de l’inventeur. L’expérience Bell se complète par une sortie à voile sur l’«Amoeba» pour voir de plus près le château champêtre que les Bell occupent toujours.

L’expérience acadienne, écossaise et française

La seconde étape donne sur la mer avec la communauté acadienne de Chéticamp. Dans cette petite ville de pêcheurs de homard, de crabe et de flétan, le français se parle partout même s’il s’affiche timidement à l’extérieur. La fierté acadienne brûle dans tous les cœurs et s’exprime d’abord par la musique. Si vous avez la chance de passer ici un samedi, il faut absolument visiter le marché des fermières et assister à la prestation des meilleurs violoneux du coin en après-midi, à la taverne Doryman. Surveillez la programmation de la Place des Arts locale, voisine de la splendide église Saint-Pierre. La balade sur la promenade riveraine s’avère toujours agréable alors que l’exploration de l’île de Chéticamp réserve de belles surprises.

Sur l’autre versant de l’île, la culture écossaise est omniprésente. La géologie semble d’ailleurs démontrer que l’île du Cap-Breton a été un morceau d’Écosse qui s’est déplacé jusque dans le golf avec la dérive des continents. La région d’Ingonish n’a jamais renié ses racines, portant kilt et tartan, affichant partout ses origines et son appartenance. On y enseigne même le gaélique au Collège St-Ann.

Fin de circuit en direction de la principale ville du Cap-Breton, Sydney, et de l’attrait historique par excellence en Nouvelle-Écosse: la Forteresse de Louisbourg. Reconstitution convaincante de cette ville fortifiée française à la veille de sa prise par les Britanniques, en 1748, Louisbourg captive toute la famille par son animation et ses personnages attachants, qui nous expliquent en français la réalité de leur époque et leur rôle dans cette société. De l’autre côté de la baie, le sentier du Phare s’impose, tant sous le soleil que dans la brume.

L’expérience nature

Le tiers de la Cabot Trail défile sur le pourtour du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, le trésor naturel de l’île. Ces 950 km carrés de territoire sauvage couvrent la côte abrupte et l’infini montagneux érodé par les glaciers. Il s’agit donc d’un terrain de jeu idéal pour les marcheurs avec plus de 25 sentiers répertoriés. Le plus populaire demeure le Skyline, en fin de journée. Une randonnée facile sur les crêtes aménagées afin d’admirer le plongeon en mer du soleil. Un guide du parc accompagne la marche tous les soirs de semaine. Pour une randonnée plus sportive, le sentier l’Acadien fait 8,4 km avec un dénivelé de 365 mètres vers des sommets de taïga et le long d’un ruisseau rieur dans une forêt mystérieuse. Le départ se trouve au camping Chéticamp du parc. Autre sentier très intéressant: Middle Head, depuis le stationnement du Keltic Lodge Resort à Ingonish. Le tracé épouse une longue pointe qui avance en mer. Le parc possède une magnifique plage de sable à Ingonish, mais l’eau est glaciale. La promenade sur la plage de la rivière Lazarre a également beaucoup de charme avec ses pierres en forme d’œufs. Quelques sentiers sont accessibles à vélo.

Les amateurs de mammifères marins apprécieront la sortie d’observation au départ du quai de Pleasant Bay avec Capt Mark’s Whale & Seal Cruise et le capitaine acadien Gilles Chiasson. Plus loin, sur la baie St-Ann, l’entreprise North River Kayak Tours offre des sorties en kayak de mer en toute sécurité et avec des guides aussi compétents que sympathiques.

L’expérience hôtelière et culinaire

♦ À Baddeck, on peut vivre un moment privilégié en logeant au Broadwater Inn, l’ancienne maison du pilote de Bell, Douglas McCurdy, et surtout, dans la pièce où Bell et ses associés se réunissaient pour élaborer le Silver Dart et leurs autres projets. John Pino, le proprio, est intarissable sur l’histoire de la famille Bell. Info: broadwater.com

♦ Pour se gaver de fruits de mer, le Baddeck Lobster Suppers adopte la formule cabane à sucre avec chowder, moules et dessert à volonté, puis crabe, homard, flétan ou steak en principal.

♦ Chéticamp regorge de lieux d’hébergement avec vue sur la mer. Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton dispose d’un magnifique camping, avec du prêt-à-camper en tente oTENTiks et d’autres campings satellites. Info: pc.gc.ca/capebreton

♦ Le restaurant Le Gabriel prépare le meilleur lobster roll, sur demande seulement. Ailleurs, on mange surtout des sandwichs gourmands au homard et au crabe.

♦ Le Keltic Lodge Resort d’Ingonish offre confort, luxe, tradition écossaise, panorama, golf, randonnée et gastronomie raffinée. Info: kelticlodge.ca

♦ Sur la baie St-Ann, Chanterelle Country In & Cottages offre le confort dans la simplicité en chalet et en chambre, en plus d’une expérience grano et écolo au menu ainsi que dans chaque détail de l’auberge. Info: chanterelleinn.com

♦ À Louisbourg, le Point of View Suites dispose de grands appartements modernes et équipés juste devant la mer. Info: louisbourgpointofview.co/beggars-banquet