/entertainment/tv
Navigation

Dans les coulisses du Centre Vidéotron

Une émission spéciale, animée par Dave Morissette, a été tournée lundi à l’amphithéâtre

DM  morissette bergeron-02
Daniel Mallard/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Il y avait de l’émotion, lundi, au Centre Vidéotron, alors que Michel Bergeron y mettait les pieds pour la toute première fois. Vous voulez voir sa réaction? Dave Morissette animera une émission spéciale sur les coulisses du nouvel amphithéâtre, qui sera diffusée le 1er septembre, à TVA.

Ces jours-ci, Dave Morissette et ses invités sont en tournage au Centre Vidéotron. L’animateur promet de faire découvrir aux téléspectateurs «les moindres racoins» de l’impressionnante bâtisse, lors de cette émission spéciale d’une heure.

La fébrilité était particulière, lundi, alors qu’il recevait Michel Bergeron, qui a été l’entraîneur des Nordiques pendant huit ans, tout juste à côté. Il y racontera quelques anecdotes, et on le verra pousser les portes du vestiaire (encore en chantier) pour la première fois.

Les mots lui manquaient pour décrire ses émotions et sa réaction. «On se l’imagine, mais c’est tellement beau, tellement grandiose... Je pense à mes partisans de l’époque, lorsqu’ils vont venir ici assister à un match de hockey. Ce sera incroyable. Les gens vont revenir dans le passé. Les belles années des Nordiques, on ne peut pas les oublier», a confié Michel Bergeron, ému, assis sur le banc des joueurs.

«Professionnellement, ç’a été les huit plus belles années de ma vie, a-t-il ajouté. (...) Les gens étaient tristes lorsque les Nordiques ont quitté. On ne pensait pas que ça reviendrait un jour. Moi, je pensais que c’était terminé. Les gens ont des souvenirs rattachés à ici, le but d’Alain Côté... c’est tous les jours que je me fais parler de ça.»

Dave Morissette était ému d’avoir «le privilège» de faire visiter l’amphithéâtre à quelqu’un comme Michel Bergeron.

«Aujourd’hui, c’est le petit gars de Baie-Comeau qui est venu voir l’amphithéâtre, a-t-il commenté, impressionné. (...) Il a été bâti pour les gens.

L’expérience hockey va être extraordinaire. Les concepteurs ont pris le meilleur des plus beaux amphithéâtres de la ligue.»

Derrière le banc?

Assis sur le banc des joueurs pour l’entrevue, Michel Bergeron a rêvé tout haut. Il aimerait se retrouver derrière ce banc si une équipe de la Ligue nationale de hockey revenait à Québec.

«Ça n’arrivera pas. Mais j’aurais aimé ça c’est évident», a-t-il laissé tomber.

«Il faut au moins qu’il y ait quelque chose au nom de Michel Bergeron ici», a suggéré Dave Morissette.

L’émission spéciale sera diffusée à 19 h le 1er septembre, sur tout le réseau TVA.