/sports/hockey
Navigation

La Nordiques Nation pourrait être le fan club officiel d'une éventuelle équipe de la LNH, selon Jérôme Landry

Jérôme Landry
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

La Nordiques Nation aimerait devenir «le fan club officiel des Nordiques dans les prochains mois», a déclaré celui qui en a eu l’initiative, Jérôme Landry.

Ce n’est pas parce que l’animateur a quitté Radio X qu’il quitte la Nordiques Nation. Mais la bande d’inconditionnels des Bleus sera appelée à se transformer dans le contexte où le retour de l’équipe semble de plus en plus probable, a expliqué son président, Jérôme Landry, en entrevue avec son ex-compétiteur du FM93, Sylvain Bouchard.

«On pourrait devenir un espèce de Booster club des Nordiques», précisé M. Landry, en référence au fan club du Rouge et Or de l’Université Laval et à sa célèbre Merveille masquée.

«Sans dire mission accomplie, pour ceux qui y croient, on a rempli notre bout de l’engagement», croit-il, «il faut amener ça ailleurs».

Il s’agit davantage d’un souhait que d’une annonce. Il ignore par exemple si Québecor pourrait être intéressée.

Il est convaincu que la Nordiques Nation «a eu un impact» et que la Marche bleue et les voyages de sa bande ont contribué à convaincre la Ville de Québec, le gouvernement québécois et Québecor d’aller de l’avant dans ce projet. «Ç’a probablement convaincu le gouvernement de construire l’amphithéâtre», avance-t-il.

«Ça regarde très bien»

Jérôme Landry se dit maintenant plus «raisonnable» dans ses attentes depuis la signature d’une entente entre les Coyotes et la Ville de Glendale, cet été.

N’empêche, «ça regarde très très très très bien pour une annonce dans les prochaines mois», soit pour une expansion de la ligue, soit pour un déménagement d’équipe à Québec. Selon lui, il serait cependant irréaliste de penser que les Nordiques pourraient être de retour pour la prochaine saison de hockey, puisque les délais sont beaucoup trop courts.

Retour à la radio?

Celui qui a accepté un poste de chroniqueur à TVA Sports a indiqué qu’il y a «des plans pour que je revienne en radio», mais il n’en a pas dit davantage.