/news/provincial
Navigation

Centre Vidéotron: le Saguenay, un marché alléchant

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, espère bien que le Fleurdelisé jouera un jour dans le Centre Vidéotron.
Photo Le Journal de Québec, Stéphanie Martin Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, espère bien que le Fleurdelisé jouera un jour dans le Centre Vidéotron.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY— Saguenay est le «premier marché» de l’amphithéâtre en dehors de Québec, selon Régis Labeaume, qui a mis le paquet jeudi pour convaincre les Bleuets de traverser la réserve faunique des Laurentides pour les spectacles et les matchs de hockey.

L’arrêt de deux jours à Saguenay n’était pas un hasard dans la tournée pour promouvoir l’amphithéâtre. Le maire de Québec sait que les Saguenéens forment un public important et proche de Québec.

Encore plus avec la nouvelle autoroute 175, qui facilite grandement les déplacements. Pratiquement tous les citoyens et journalistes que M. Labeaume a rencontrés à Chicoutimi le lui ont d’ailleurs fait remarquer.

«C’est le marché le plus facile pour Québec. Et, avec la nouvelle route, ça fait toute une différence, et c’est encore plus vrai que ça l’était à l’époque des Nordiques», a commenté M.Labeaume.

Tremblay, convaincu

Avant leur départ, les Saguenéens étaient nombreux à traverser la réserve faunique des Laurentides, souvent par autobus nolisé, pour venir applaudir leurs favoris à Québec. Et le maire de Saguenay, Jean Tremblay, espère bien que le Fleurdelisé jouera un jour dans le Centre Vidéotron.

«C’est un bel amphithéâtre, j’étais pour sa construction. Maintenant, c’est certain que je souhaite que les citoyens dépensent leur argent ici. Mais il reste que je souhaite qu’il y ait une équipe de hockey. Qu’on ait les Nordiques à Québec, c’est mon plus grand désir. Je serais très heureux.»

Il reste convaincu que l’enthousiasme de ses concitoyens pour le hockey de la LNH serait très fort.

«Avec la nouvelle route, c’est beaucoup plus facile, beaucoup plus sécurisant. C’est sûr que les Saguenéens seraient très nombreux à visiter Québec les soirs de matchs», a soutenu le maire, qui dit avoir très hâte de visiter l’amphithéâtre. Il sera présent lors de la journée d’inauguration du 8 septembre, a-t-il confirmé.

 

En entrevue à la station radiophonique KYK FM, le maire Labeaume a été informé des résultats indiquant qu’advenant le retour des Nordiques, les Saguenéens seraient portés très majoritairement à les appuyer, au détriment du Canadien de Montréal. 
Photo Le Journal de Québec, Stéphanie Martin
En entrevue à la station radiophonique KYK FM, le maire Labeaume a été informé des résultats indiquant qu’advenant le retour des Nordiques, les Saguenéens seraient portés très majoritairement à les appuyer, au détriment du Canadien de Montréal. 

Sondage

L’engouement des Bleuets pour les Nordiques ne semble en effet pas s’être refroidi depuis 20 ans, si on en croit un sondage maison mené récemment dans la région.

En entrevue à la station radiophonique KYK FM, le maire Labeaume a été informé des résultats indiquant qu’advenant le retour des Nordiques, les Saguenéens seraient portés très majoritairement à les appuyer, au détriment du Canadien de Montréal.

Régis Labeaume, qui est originaire des environs de Roberval, n’était pas surpris de ces résultats. «À l’époque, la région était très majoritairement Nordiques. Quoiqu’il y avait beaucoup de partisans de Mario Tremblay. Mais il y avait aussi Michel Goulet qui venait de Péribonka.»

7000 billets restants

Jeudi, en mi-journée, il ne restait que 7000 billets disponibles pour les visites gratuites de l’amphithéâtre. La Ville commencera donc à songer à l’ajout de plages horaires tard en soirée, a indiqué Régis Labeaume. On en saura plus au cours des prochains jours.