/sports/others
Navigation

Traversée du Saint-Laurent: montant record amassé pour le Portage

Le candidat conservateur, Steven Blaney, lors de la traversée du St-Laurent a la nage samedi le 22 août 2015.
ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI. Le candidat conservateur, Steven Blaney, lors de la traversée du St-Laurent a la nage samedi le 22 août 2015.

Coup d'oeil sur cet article

Un nombre record de vingt nageurs, dont le ministre sortant et candidat dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis Steven Blaney, ont traversés le fleuve Saint-Laurent samedi au profit l’organisme Portage, venant en aides aux personnes aux prises avec des problèmes de toxicomanie.

La troisième édition de la Traversée du Saint-Laurent aura également permis d’amasser un montant record de 40 000$, qui sera remis sous forme de bourses d’études à des jeunes qui terminent une thérapie au Portage. «C’est un incitatif à retourner à l’école, pour nos jeunes qui terminent un traitement de 3 ou 6 mois», expliquait le directeur régional des centres Portage, Serge Comeau. «Un vrai succès chez nous c’est quelqu’un qui brise le cercle de la pauvreté et va vers la diplomation», ajoutait-il.
 
La plus jeune nageuse, Marianne Aubichon, 18 ans, en est d’ailleurs un bon exemple. Sortie du centre de Saint-Malachie, il y a à peine deux mois, elle envisage maintenant son retour aux études, en éducation spécialisée. «J’étais multidépendante, je consommais des amphétamines, de la cocaïne et de l’alcool. Pour moi, c’était la morgue ou Portage», racontait-elle, fière d’avoir amassé plus de 2000$ pour la cause. «Portage a changé et sauvé ma vie. Maintenant, j’essaie d’aller chercher mon adrénaline dans d’autres choses plus positives, comme des défis comme aujourd’hui», a-t-elle ajouté.

Marianne Aubichon (18 ans) lors de la traversée du St-Laurent a la nage samedi le 22 août 2015.
ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI.
Marianne Aubichon (18 ans) lors de la traversée du St-Laurent a la nage samedi le 22 août 2015.

«Très belle réussite»

Arrivé deuxième, alors qu’il était parti de du Bassin Brown à Québec, jusqu’à l’anse Tibbits au parc St-Laurent à Lévis, Steven Blaney s’est dit satisfait de sa performance, qui n’est toutefois pas chronométrée, mais surtout du montant amassé. «C’est une très belle réussite. Portage donne une deuxième chance à des jeunes de se libérer d’une toxicomanie», a-t-il indiqué quelques minutes après avoir nagé un peu plus de deux kilomètres dans le fleuve.
 
Le premier arrivé, Charles-Étienne Paré, 23 ans, était lui aussi fier d’avoir remis quelques centaines de dollars à l’organisme. «Le truc c’est de nager et de ne jamais regarder de l’autre côté», a-t-il lancé.

Charles-Étienne Paré (1er)  lors de la traversée du St-Laurent a la nage samedi le 22 août 2015.
ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI.
Charles-Étienne Paré (1er) lors de la traversée du St-Laurent a la nage samedi le 22 août 2015.

Besoins grandissants

Selon M. Comeau, les problèmes de consommation chez les jeunes sont grandissants. «Ce n’est pas qu’il y a plus de jeunes qui consomment, mais ils consomment plus et souvent des drogues de synthèse, qui sont beaucoup plus dommageables», a-t-il expliqué. «Souvent, ils [les jeunes] fouillent dans la pharmacie de leurs parents et mélangent. On remarque beaucoup de fragilité au niveau de la santé mentale, des états dépressifs, impulsifs et d’angoisse», a-t-il poursuivi.