/sports/baseball/capitales
Navigation

Capitales de Québec: Joash Brodin s’amène en renfort

Scalabrini s’adjoint les services du Texan de 28 ans

SPO-BASEBALL-CAPITALES
Photo Charles-Antoine Gagnon, Agence QMI Ce jeu serré au marbre a permis aux Capitales de limiter les Goldeyes à un seul point en première manche, avant que le match ne soit interrompu par la pluie.

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales de Québec pourront compter sur les services d’un nouveau joueur de premier but dès vendredi, lorsque Joash Brodin se joindra à eux.

Après avoir libéré Tim Smith la veille, le gérant Patrick Scalabrini a dévoilé, hier, l’identité du joueur qui sera amené à prendre sa place dans la formation pour la fin de la saison.

Joash Brodin, un Texan de 28 ans qui a frappé 61 coups sûrs, dont 18 doubles, et produit 24 points en 58 rencontres avec les Wingnuts de Wichita cette saison, amorcera son aventure avec la formation québécoise en étant utilisé au cinquième ou sixième rang de l’ordre des frappeurs.

«Dans les trois dernières années, il a été un excellent joueur dans la Ligue atlantique qui est supérieure à la nôtre. Ce n’est pas un sauveur, mais c’est un gars qui est athlétique. Il est capable de frapper avec de la puissance et de voler des buts», a indiqué Scalabrini.

Journées de congé pour Blaquière

Le receveur de la formation québécoise, Jean-Luc Blaquière, profitera quant à lui de quelques jours de repos. C’est que lundi, il a craint avoir été victime d’une commotion cérébrale en recevant une balle sur le masque. Il y a trois semaines, le Québécois s’était retrouvé dans une position semblable. Il avait cette fois-ci reçu un coup de bâton sur la tête.

Même si tout indique qu’il s’en est sorti indemne, il passera des tests aujourd’hui afin de s’en assurer à 100 %. «Je me sentais un peu bizarre (il y a trois semaines), mais ce n’étaient pas des symptômes de commotion. Je n’avais pas de maux de tête, explique celui qui en a subi une lors de la saison 2013. Maintenant, dès qu’il y a quelque chose, on ne niaise pas avec ça.»

Afin de mieux se protéger, il envisage fortement l’idée de changer de casque pour en porter un plus solide, du même style que celui de son coéquipier Josué Peley.

La pluie s’interpose

Par ailleurs, hier soir, la deuxième rencontre de la série de trois opposants les Capitales aux Goldeyes de Winnipeg a été interrompue en début de deuxième manche en raison de la pluie. Les visiteurs détenaient alors une avance de 1-0.

Les deux équipes se retrouveront donc ce soir dès 17h05 pour poursuivre cette partie et ensuite compléter leur confrontation avec un duel de sept manches.