/lifestyle/food
Navigation

Deux22: le resto-bar qui est aussi une boutique!

Boutique Deux 22
Simon Clark/Agence QMI Alex Desbiens et Pierre-Yves Lapointe du Deux22.

Coup d'oeil sur cet article

En prenant possession des anciens locaux du Festival d’été de Québec sur la rue Saint-Joseph, les quatre propriétaires du populaire Deux22 avaient la tête remplie de projets pour animer la place: une boutique, un resto, un bar.

C’est ainsi, devant un choix beaucoup trop difficile à faire, que le Deux22 est né sous le concept «bouffe-bar-boutique». Un endroit polyvalent, parfait pour un 5 à 7 animé, une séance de magasinage, un souper aux accents mexicains ou encore une collation de fin de soirée...

Situé au 222, rue Saint-Joseph (pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?), le Deux22 est d’abord et avant tout le projet de quatre «grands voyageurs»: un ancien employé du voisin Le Cercle, (Pierre-Yves Lapointe), une mordue de mode (Alex Desbiens) et les deux propriétaires de la boutique Séraphin sur la rue Saint-Jean (Véronique Parent et Patrick Montminy).

Le sud dans l’assiette

«Nous sommes tous des voyageurs, on voulait ramener l’esprit du voyage ici», explique Alex Desbiens. Peu importe l’heure du jour, l’ambiance est à la fête au Deux22. On passe de la salsa au reggae en dégustant une tequila ou encore une boisson originaire du Pérou ou du Costa Rica qui vous fera voyager le temps d’un cocktail.

Si vous n’avez toujours pas l’impression d’avoir pris l’avion, un passage dans la cour intérieure s’impose. Aménagée en toute simplicité, avec de vieilles chaises de bois, des bancs d’église et de petites lumières suspendues, la terrasse intérieure rappelle les petits bars sympathiques que l’on peut rencontrer quelque part entre le Mexique et le Pérou.

Au menu, les tacos de bœuf, poulet et crevettes, les quesadillas au poulet, le ceviche et le guacamole, qui vaut d’ailleurs le détour à lui seul, feront le reste du boulot. ¡Buen provecho!

Des spectacles?

Depuis son ouverture en avril, la «boutique concept» est en constante évolution. Sans divulguer de projet précis, Mme Desbiens indique que des spectacles pourraient «prochainement» voir le jour, dans l’intime cour arrière.

Entre deux boîtes de vêtements remplies de nouveaux arrivages d’automne, Alex Desbiens explique la philosophie de l’endroit. Tantôt, elle conseille un client, tantôt elle prépare un mojito. «C’est ça, le Deux22», indique-t-elle en riant. «Ici, on a une clientèle qui n’a pas d’âge, puisque ce sont tous des coups de cœur, qui peuvent faire tant à une fille de 14 ans qu’à une autre de 36. Et, le soir, c’est la même chose. Nous avons la plus belle clientèle qu’on ne peut pas avoir!» lance la passionnée de mode.

Ses collections préférées pour l’automne sont TOMS, Uranium, Wildfox, Mink Pink, Plenty Human Wear, Numph et Mavi Jeans, pour ne nommer que celles-ci. «Oui, il y a des produits québécois et on essaie de les prioriser, mais je vais aussi chercher des lignes en Australie et aux États-Unis. Ce qu’on veut, c’est un bon rapport qualité-prix et que les gens gardent leur morceau longtemps», précise-t-elle.

Le Deux 22

• Cuisine et bar ouverts tous les soirs

jusqu’à 3 h du matin

• Plats variant de 8 $ à 13 $

• La section boutique est ouverte jusqu’à 21 h les jeudis et vendredis soir.