/opinion/blogs/columnists
Navigation

Minnesota. Accusé du meurtre de son fils à 90 ans!

Minnesota. Accusé du meurtre de son fils à 90 ans!

Coup d'oeil sur cet article

Il semble qu’aux États-Unis, on est jamais trop vieux pour dégainer un pistolet de manière mortelle dans un moment de passion! À Maplewood, au Minnesota, Kenneth Bowser, 90 ans, vient d’être accusé du meurtre sans préméditation de son fils de... 65 ans, Larry. C’est Kenneth Bowser lui-même qui a contacté les policiers à 20 heures samedi pour leur dire qu’il venait de tuer son fils.

Dispute autour de la TV

Lorsque les policiers sont arrivés, ils ont passé les menottes à l’homme de 90 ans et ils ont découvert le corps de la victime dans une chambre à coucher de la maison. Kenneth Bowser aurait raconté aux policiers qu’il écoutait la télévision seul dans sa chambre, au deuxième étage, lorsque son fils a fait irruption et lui a demandé de venir écouter le football avec lui au premier étage. Kenneth Bowser a expliqué aux policiers qu’il a refusé et a demandé à son fils de le laisser tranquille.

Son fils se serait alors emporté et aurait débranché la télévision.

Son fils se serait alors emporté et aurait débranché la télévision. Kenneth Bowser dit qu’il a alors sorti son revolver pour faire peur à son fils, mais qu’il a appuyé sur la gâchette accidentellement, tuant son fils sur le coup.

Problèmes de mémoire?

Tout de suite après le meurtre présumé, les policiers ont discuté avec les voisins. Certains d’entre eux ont dit que Kenneth Bowser avait des problèmes de mémoire. Dans un premier rapport, les policiers ont précisé avoir trouvé que Kenneth Bowser semblait plutôt très sain d’esprit, à en juger par la précision de son récit sur les événements entourant la mort de son fils.