/travel
Navigation

Charlevoix vue du ciel

Il est possible de survoler la région de Charlevoix en avion et en hélicoptère pour profiter de ses paysages grandioses.
Photo AGENCE QMI, YVES OUELLET Il est possible de survoler la région de Charlevoix en avion et en hélicoptère pour profiter de ses paysages grandioses.

Coup d'oeil sur cet article

Parmi les régions du Québec qui se prêtent le mieux aux perspectives aériennes, Charlevoix figure en tête de liste, qu’on l’admire du ciel ou de ses nombreux sommets.

Pourquoi? D’abord, parce que la plus grande partie de cette région a été ­formée géologiquement par l’impact d’un météorite qui lui a donné la forme parfaitement circulaire d’un cratère. Ce cratère est bordé d’une haute palissade de falaises surmontées de nombreux sommets formant autant de belvédères naturels. De plus, cette ­muraille donne sur l’horizon marin de l’estuaire du Saint-Laurent, où trône l’île aux Coudres, ainsi que sur un impressionnant paysage qui alterne entre les damiers agricoles, la forêt boréale et une multitude de lacs encadrés par les vallées monumentales des rivières du Gouffre et Malbaie.

Sylvain Gauthier, directeur de Charlevoix Aviation.
Photo AGENCE QMI, YVES OUELLET
Sylvain Gauthier, directeur de Charlevoix Aviation.

En avion

C’est naturellement à partir du ciel qu’on obtient les points de vue les plus spectaculaires.

En avion et en hélicoptère, les entreprises ­Charlevoix aviation et Héli-Charlevoix proposent des envolées sur mesure couvrant la totalité du cratère de Charlevoix et la côte, ce à quoi peut s’ajouter le survol du fjord du Saguenay. Les sorties vont de la brève initiation à l’exploration minutieuse du ­territoire, selon son budget et la météo.

Randonnée sur le mont du Lac-l’Empêche, Zec des Martres.
Photo AGENCE QMI, YVES OUELLET
Randonnée sur le mont du Lac-l’Empêche, Zec des Martres.

À partir de l’aéroport de Charlevoix, dans l’arrière-pays de Saint-Irénée, près de La Malbaie, le directeur de Charlevoix Aviation, Sylvain Gauthier, peut faire monter jusqu’à trois passagers dans son Cessna. Une fois juché en altitude, il présente les beautés naturelles et les attraits de sa région. Vus d’en haut, le Manoir Richelieu et le Domaine Forget prennent un aspect surprenant. L’île aux Coudres s’étire longuement sur le flanc et son estran s’élargit avec la marée basse. L’immense estuaire vaseux de La Malbaie et les vallées majestueuses défilent lentement, ­contrastant avec les champs où alternent les couleurs des ­différentes cultures. Ajoutez à cela les couleurs d’automne qui apparaissent à la mi-septembre et vous avez un décor qui en met plein les yeux.

Héli-Charlevoix offre des vols en hélicoptère au-dessus de la région de Charlevoix.
Photo AGENCE QMI, YVES OUELLET
Héli-Charlevoix offre des vols en hélicoptère au-dessus de la région de Charlevoix.

En hélicoptère

Voler en hélicoptère demeure une aventure en soi. La vue saisissante du haut des airs et la manœuvrabilité de l’appareil d’Héli-Charlevoix en font une ­expérience mémorable. Notre pilote, Samuel, nous conduit vers le secteur le plus grandiose de la ­région, soit la vallée des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, où se trouvent les parois les plus élevées à l’est des Rocheuses. Lors de notre sortie, les nuages bas qui s’engouffraient entre les montagnes en effleurant les sommets peignaient un paysage irréel.

La pointe ouest de l’île aux Coudres, vue des airs.
Photo AGENCE QMI, YVES OUELLET
La pointe ouest de l’île aux Coudres, vue des airs.

Sur les sommets

Plus encore en automne, la randonnée permet d’accéder à de nombreux belvédères exceptionnels surplombant la région de Charlevoix avec un investissement financier moindre.

Le grand classique reste l’ascension du mont du Lac-des-Cygnes, dans le parc national des Grands-Jardins ($), qui attire littéralement les foules en automne. Réaménagé il y a quelques années, le sentier qui s’élève à 980 mètres rend accessible à un large public la longue randonnée (8,4 km). Beaucoup moins connu, mais tout aussi éblouissant, le mont du Lac-à-l’Empêche (938 m) se situe dans la Zec des Martres ($), non loin du mont du Lac-des-Cygnes. Il permet une boucle de 18 km par le mont Dufour, ­assurant plusieurs points de vue vertigineux sur le cratère de Charlevoix.

Infos pratiques

Le 25e rendez-vous des couleurs, des arts et de la gastronomie, Rêves d’Automne (revesautomne.com), se déroule du 25 septembre au 4 octobre à Baie-Saint-Paul.

Durant cette période, on propose de contempler Charlevoix des airs, en vol libre (planeur).