/lifestyle/psycho
Navigation

9 trucs pour atteindre la zénitude familiale

9 trucs pour atteindre la zénitude familiale
Illustration Benoit Tardif, COLAGENE.COM

Coup d'oeil sur cet article

Qui dit rentrée scolaire dit stress, changement, fatigue et moments de fébrilité (et d’orages – crises possibles!) pour toute la famille.

L’été amène les familles dans un rythme différent alors que l’automne et la rentrée apportent une vitesse de croisière plus rapide. Pour suivre le bateau sans s’épuiser, il faut se donner du temps.

Voici quelques trucs pour maintenir une zone de zénitude parfaite dans votre famille. Eh oui, dans Le Petit Larousse 2015, le mot zénitude a fait son apparition et en voici la définition: état de tranquillité, de calme, sérénité, le lâcher-prise est l’une des conditions de la zénitude au bureau.

C’est bien beau, cette définition, direz-vous, et facile à dire plus qu’à faire... Mais il y a quand même neuf trucs qui permettent d’atteindre cet état!

  1. Prendre le temps de planifier et ne pas oublier de prévenir les ­enfants afin d’éviter les pertes de temps: repas, transport, déplacement, activités. Et lorsque vous planifiez l’horaire, ajoutez des minutes au temps que vous mettrez (histoire de se laisser un peu de ­latitude pour les imprévus).
  2. Faire des listes et prioriser pour se libérer l’esprit: reprendre le rythme de croisière apporte son lot de pensées et d’obligations qui ­peuvent habiter l’esprit. Faire des listes (même la nuit!) permet d’éviter de tourner en rond dans ses pensées.
  3. Ne pas fuir la réalité du retour à travers les écrans (télé, médias sociaux, jeux vidéo, etc.): comme il est difficile pour plusieurs de revenir à cet horaire, il est tentant en fin de journée de s’écraser pour la soirée devant la télé ou l’ordi. Ça gruge sur le temps de la qualité ­offert aux gens autour et à soi-même.
  4. Prendre plutôt conscience des émotions et pensées qui viennent en restant présent à soi et aux enfants, en parlant du vécu de chacun, de son meilleur moment de la journée et de son pire, sans chercher de solution, juste écouter
  5. Prendre trois bonnes respirations lorsque vous sentez une tension quand vous êtes au travail ou en présence des enfants afin d’amener une détente.
  6. Pratiquer des exercices de relaxation en famille: offrez-vous des temps d’arrêt et divers exercices sont possibles, que ce soit la respiration, la méditation, le yoga, ou simplement se donner un temps de calme peut aider à ralentir le rythme.
  7. Si possible, réduire le temps de travail ou savoir dire «non» afin de mieux vivre cette transition qu’amène la rentrée scolaire. Ça prend du temps – quelques semaines – pour reprendre le rythme.
  8. S’accorder des moments de plaisir: le plaisir et le rire permettent au corps de sécréter des hormones qui agissent sur la détente et donc sur la zen attitude.
  9. Accepter que tout ne soit pas parfait. Dites-vous que ce n’est pas si grave que ça si vous oubliez quelque chose (sauf si c’est vos ­enfants que vous oubliez!) Ça arrive à tout le monde!

La psychologue Nathalie Parent est auteure, conférencière et ­professeure à l’Université Laval.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.