/news/currentevents
Navigation

À 88 ans, il joue toujours au hockey

Une des plus importantes ligues pour aînés au Québec est sur la Rive-Sud

Doug Palmer a 88 ans et joue en moyenne deux matchs par semaine.
Photo Le Journal de Montréal, Henri-Paul Raymond Doug Palmer a 88 ans et joue en moyenne deux matchs par semaine.

Coup d'oeil sur cet article

Passionné de hockey, Doug Palmer, 88 ans, ne peut s’empêcher de chausser ses patins deux fois par semaine. Et le plus âgé de sa ligue est encore un fin marqueur.

Avec huit équipes, la Ligue des Sages de la Rive-Sud de Montréal est l’une des plus grandes ligues pour les 70 ans et plus. Pas moins de 25 de ses joueurs sont âgés de plus de 80 ans.

Le plus âgé est Doug Palmer, 88 ans. L’ailier droit est encore un bon patineur. Et il aime tellement le hockey qu’il ne se voit pas accrocher ses patins.

«Comme plusieurs de ma génération, j’ai commencé à jouer au hockey vers l’âge de 5 ou 6 ans sur le lac gelé près de Windsor, en Nouvelle-Écosse. Je n’ai jamais voulu jouer professionnel, c’était trop loin de moi, mais tous les jours, après l’école, je chaussais les patins et jouais pendant des heures.»

Aujourd’hui, il joue en moyenne deux fois par semaine.

M. Palmer est considéré comme un joueur de précision par ses coéquipiers.

«La plupart des joueurs de 80 ans font une passe trop loin de toi ou en arrière. Dougie, lui, il te l’envoie sur la palette presque à tout coup», raconte en souriant Guy Henri, 84 ans.

Gaston Bédard ne manque pas une partie à 86 ans.
Photo Le Journal de Montréal, Henri-Paul Raymond
Gaston Bédard ne manque pas une partie à 86 ans.

Vieillir en étant actif

Doug Palmer avait accroché ses patins à 21 ans, jusqu'à l’âge de 66 ans.

S’il patinait pour le plaisir, il ne jouait plus au hockey.

«Je me suis remis à jouer quand des collègues ont formé une équipe pour les 60 ans et plus, puis, en 2004, Laurent Bergeron a formé une ligue pour les 70 ans et plus. J’ai embarqué et je suis encore là. Tant que j’aurai la santé, je vais continuer.»

Laurent Bergeron, 84 ans, de Boucherville, a senti le besoin de créer cette ligue.

«J’ai formé la ligue parce que j’étais tanné de voir les joueurs de 70 ans se faire “flusher” des équipes parce qu’ils étaient rendus trop vieux.»

Maintenant, ils jouent dans des tournois dans la province contre des joueurs de 70 ans et plus.

Bruce Field, de Greenfield Park, est un gardien de but de 83 ans et, comme son collègue Gaston Bédard, 86 ans, il joue pour se tenir en forme et vivre l’esprit d’équipe.

La Ligue des Sages regroupe huit équipes composées de joueurs de plus de 70 ans.
Photo Le Journal de Montréal, Henri-Paul Raymond
La Ligue des Sages regroupe huit équipes composées de joueurs de plus de 70 ans.

Tous deux disent que Doug Palmer est un exemple de vivacité. «Quand c’est le temps de la mettre dedans, il ne manque pas son coup», soutient le gardien.

Quand on leur demande s’ils ont peur des blessures et si parfois ils songent à arrêter, ils affirment en chœur vouloir jouer tant qu’ils en seront capables.

«J’ai plus de plaisir maintenant que quand j’étais jeune », affirme M. Palmer.

 

Ligue de hockey des Sages

  • Année de formation: 2004
  • Compte 8 équipes de joueurs de 70 ans et plus
  • Près de 25 joueurs ont plus de 80 ans
  • Les parties ont lieu à 10 h 30 les lundis, mercredis et vendredis

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.