/news/society
Navigation

Huit dates importantes de la saga Lise Thibault

La dernière fois, Lise Thibault s’est adressée au tribunal en mentionnant ne pas pouvoir imaginer que ses petits-enfants auront à vivre avec le souvenir d’une grand-mère que l’on «traite de voleuse».
Archives Journal de Québec, Simon Clark La dernière fois, Lise Thibault s’est adressée au tribunal en mentionnant ne pas pouvoir imaginer que ses petits-enfants auront à vivre avec le souvenir d’une grand-mère que l’on «traite de voleuse».

Coup d'oeil sur cet article

Plus de huit ans après les révélations du Journal sur son train de vie princier, l'ex-lieutenante-gouverneure Lise Thibault doit connaitre sa sentence mercredi.

Prison ferme ou peine dans la collectivité, le juge Carol St-Cyr a terminé sa réflexion.

La Couronne a demandé une peine d’emprisonnement de 4 ans et un remboursement total de 430 000 $.

La dernière fois, Lise Thibault s’est adressée au tribunal en mentionnant ne pas pouvoir imaginer que ses petits-enfants auront à vivre avec le souvenir d’une grand-mère que l’on «traite de voleuse».

Lise Thibault a représenté le Québec comme lieutenante-gouverneure de 1997 à 2007.

Voici les dates importantes de cette saga judiciaire

9 févrIer 2007

Le Journal révèle les dessous du train de vie princier de Lise Thibault.

15 juin 2007

Début de l’enquête policière sur des allégations de fraude et d’abus de confiance à l’égard des deux paliers de gouvernement.

27 Octobre 2009

Lise Thibault est formellement accusée d’abus de confiance, de fabrication de faux et de fraude.

31 janvier 2011

Début de l’enquête préliminaire de l’ex lieutenante-gouverneure.

1er mai 2012

Lise Thibault est citée à procès.

8 avril 2014

Le procès de Lise Thibault s’ouvre au palais de justice de Québec.

8 décembre 2014

Lise Thibault plaide coupable à six des huit chefs d’accusation qui pesaient contre elle.

30 septembre 2015

Àgée de 76 ans, l’ex lieutenante-gouverneure doit connaître sa sentence.