/entertainment/music

Roger Waters blâme sévèrement Bon Jovi pour un concert en Israël

Roger Waters blâme sévèrement Bon Jovi pour un concert en Israël
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Dans une lettre adressée à Bon Jovi, l’ex-membre de Pink Floyd Roger Waters dénonce la tenue d’un concert du groupe à Tel-Aviv. Ce choix lui apparaît comme un appui à la politique extérieure du pays. 
 
Le magazine Salon a publié sur son site une lettre des plus critiques signée de la main de Roger Waters, l’ancien bassiste de la formation Pink Floyd. Il y condamne la participation du groupe Bon Jovi à un concert dans la ville de Tel-Aviv, en Israël. 
 
Selon Waters, en s’entêtant à se produire à Tel-Aviv, Bon Jovi se montre solidaire, entre autres, du «colon israélien qui a brûlé le bébé, du conducteur de bulldozer qui a écrasé Rachel Currie, du soldat qui a tiré sur des joueurs de soccer palestiniens, du marin qui a bombardé des garçons sur la plage».
 
Le bassiste évoque ainsi une liste d’actes commis en rapport avec la politique d’Israël vis-à-vis de la Palestine. 
 
Waters rappelle aux membres de Bon Jovi qu’ils auraient pu se tenir du côté de la justice. Il relate des exemples de résistance face au gouvernement d’Israël: «ce pilote qui a refusé de bombarder des camps de réfugiés, cet adolescent qui a choisi d’aller en prison plutôt que de servir dans l’armée», pour ne nommer que ceux-là. 
 
Il termine sa lettre en affirmant que «rester silencieux et indifférent est le pire des crimes».
 
Roger Waters a déjà accusé d’autres musiciens d’être complices des agissements du gouvernement d'Israël en acceptant de s'y produire en spectacle, notamment Robbie Williams, Dionne Warwick et les Rolling Stones.
 
Roger Waters blâme sévèrement Bon Jovi pour un concert en Israël
REUTERS
 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.