/news/transports
Navigation

2000 personnes marchent contre le transport de pétrole lourd

Près de 3000 personnes étaient attendues le 11 octobre 2015 à partir de 13 h dans le cadre d’une manifestation réclamant la sécurisation du tronçon ferroviaire qui traverse la ville de Lac-Mégantic.
CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES/AGENCE QMI
CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES/AGENCE QMI Près de 3000 personnes étaient attendues le 11 octobre 2015 à partir de 13 h dans le cadre d’une manifestation réclamant la sécurisation du tronçon ferroviaire qui traverse la ville de Lac-Mégantic. CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

LAC-MÉGANTIC – Près de 2000 personnes ont défilé dimanche après-midi dans le cadre d’une manifestation réclamant la sécurisation du tronçon ferroviaire qui traverse la ville de Lac-Mégantic.

Les résidents de cette municipalité se disent inquiets. «On marche pour la sécurité de Lac-Mégantic. Il ne faut plus qu’un autre 6 juillet 2013 se produise», a affirmé un manifestant.

La Coalition pour la sécurité ferroviaire, qui organisait la marche, réclame non seulement que le tronçon qui traverse la ville soit réparé et sécurisé adéquatement, mais aussi qu’une voie de contournement soit construite le plus rapidement possible. Elle souhaite également que le Conseil de ville présente une demande d’injonction interlocutoire devant la Cour fédérale afin d’interdire immédiatement le transport de produits dangereux sur la voie ferrée qui passe au centre-ville.

«En juin 2014, la municipalité de Lac-Mégantic a signé un bail avec la compagnie ferroviaire CMQR qui stipule qu’aucun transport de pétrole lourd ne sera effectué sur le tronçon qui traverse la ville avant janvier 2016», a déclaré le porte-parole de la Coalition, Robert Bellefleur.

«Or, le mois de janvier approche et on craint de voir revenir des convois de 120 wagons et plus transportant du pétrole lourd», a-t-il ajouté.

M. Bellefleur a aussi déploré que cet enjeu soit peu présent dans l’actuelle compagne électorale, dénonçant le fait que le pétrole et le transport ferroviaire constituent deux groupes de pression très puissants que les partis politiques ne veulent pas se mettre à dos. «Seul le NPD a pris des engagements fermes dans ce dossier, avec un investissement prévu de 75 millions $ pour construire une voie de contournement», a-t-il déclaré.

Une assemblée générale devait se tenir dimanche après-midi dans le centre sportif de Lac-Mégantic après la manifestation, afin de discuter de la question de la sécurité ferroviaire.