/news
Navigation

Deux conducteurs d’UberX renvoyés après avoir êté mêlés à une altercation avec un chauffeur de taxi

Deux conducteurs d’UberX renvoyés après avoir êté mêlés à une altercation avec un chauffeur de taxi
AMÉLI PINEDA/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Deux conducteurs affiliés à UberX viennent d’être mis à la porte après avoir participé à une agression contre un chauffeur de taxi et de lui avoir craché au visage.

Alors qu’habituellement se sont des chauffeurs de taxis qui s’en prennent à des conducteurs d’UberX, il semble y avoir un revirement de situation.

Mis au courant par 24 Heures, Uber a immédiatement suspendu les chauffeurs impliqués dans l’altercation.

«De tels comportements sont totalement inacceptables et les partenaires-chauffeurs impliqués ont été désactivés de la plate-forme Uber. Nous regrettons que ce chauffeur de taxi ait été injurié de la sorte», a indiqué par courriel Jean-Christophe de Le Rue, porte-parole d’Uber.

Altercation

Tout a commencé alors que Mouhcine El Meliani, qui possède un permis de taxi depuis deux ans, attendait son tour pour avoir des clients devant l’Appartement Hôtel sur Sherbrooke ouest, mercredi dernier. Il a vu une femme sortir avec une valise et il s’est approché d’elle pour savoir si elle avait besoin d’un taxi, mais elle a répondu attendre un UberX.

Une fois le véhicule commandé arrivé, M. El Meliani a pris son cellulaire et s’est placé juste à côté pour filmer la plaque d’immatriculation.

«Nous faisons ça régulièrement, ensuite nous envoyons les numéros de plaque au Bureau du taxi pour qu’ils saisissent les voitures», explique-t-il. 

C’est ce geste qui a déclenché la colère du chauffeur d’UberX. Sur la vidéo captée par le cellulaire de M. El Meliani, on peut voir le conducteur sortir de la voiture et l’invectiver, pour ensuite le pousser.

Dans une autre vidéo, on voit le voit revenir et argumenter avec Mouhcine El Meliani. «Ne me filme pas», lui dit-il, avant de lui cracher quelques fois au visage. Il a ensuite appelé un autre chauffeur affilié à UberX sur la scène.

Le chauffeur de taxi d’origine marocaine a déposé une plainte au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Le SPVM n’a pas été en mesure de dire si une enquête est en cours. 

Habituellement des taxis

Les agressions provenaient habituellement de chauffeurs de taxi. Des chauffeurs déguisés en cowboys ont récemment volé le cellulaire d’un conducteur d'UberX. Des œufs ont également été lancés sur plusieurs voitures affiliées à l'entreprise.

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.