/misc
Navigation

Ce que cette campagne nous aura appris

Coup d'oeil sur cet article

Je suis de ceux qui croient que les 77 derniers jours de campagne fédérale ont été instructifs.

Je suis de ceux qui croient que les 77 derniers jours de campagne fédérale ont été instructifs.

Malgré le fait que les organisations syndicales aient mené une lutte de tous les instants – au Québec du moins –, elles n’ont pas réussi à fédérer autour du NPD les appuis qui auraient été nécessaires pour battre Harper et porter Mulcair au pouvoir. Ni le PLC, ni le Bloc, ni le PCC ne leur seront redevables... bien au contraire.

Ne pas mésestimer l’effet niqab

Il ne faudra jamais plus sous-estimer l’importance politique d’un des symboles de la soumission des femmes. On pourra probablement dire, au lendemain du 19 octobre 2015, qu’une certaine vague orange s’est cassée le jour où elle a frappé le niqab.

Stephen Harper au piano chez Salvail peut mieux servir sa cause qu’en répondant aux questions de Guy A. Lepage.

Pierre Karl Péladeau a eu beau convaincre Gilles Duceppe d’effectuer un retour pour sauver le Bloc, le choix de faire campagne sur la

défense des intérêts d’un Québec indépendant n’aura permis que le maintien, depuis 2011, de

la marginalisation du parti dont l’existence ne devait être que temporaire.

Duceppe, bête politique

On savait déjà que Gilles Duceppe connaissait bien la politique fédérale. On a su en 2015 qu’il était animé d’un esprit de sacrifice hors du commun.

Si le principal organisateur au Québec de la campagne de Justin n’avait pas eu à démissionner, qui sait jusqu’où la montée des libéraux aurait pu mener le fils Trudeau? Gagnier peut-il faire perdre?

Aux apprentissages de ces derniers mois, il faudra ajouter que le principe des élections à date fixe fait en sorte que les prochaines campagnes seront toujours aussi longues.

Et que Stephen Harper au piano chez Éric Salvail peut mieux servir sa cause qu’en répondant aux questions de Guy A. Lepage à Tout le monde en parle.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.