/finance/business
Navigation

La polyvalence avant tout

Le groupe produit du mobilier en plastique et se distingue par le volume et la rapidité de livraison

Marc Lewis et Marc Savard, propriétaires.
Marc Lewis et Marc Savard, propriétaires.

Coup d'oeil sur cet article

Le Groupe PolyAlto de Québec fabrique des étagères, des présentoirs et des éléments de décoration en plastique pour les nouveaux magasins de la Maison Simons.

Dans le nom PolyAlto, il y a le préfixe grec «poly» qui signifie multiplicité. C’est en effet ce qui définit le mieux cette PME de Québec qui a su tirer son épingle du jeu sur différents marchés dans une industrie en mouvance.

«Grâce aux qualités des plasti­ques, on arrive à faire des éléments qui se distinguent des matériaux traditionnels», explique Marc Lewis, coprésident de l’entreprise.

En plus d’être dans la distribution de matériaux en plastique sous forme de feuilles, tiges, tubes profilés ou pellicules, l’entreprise fait aussi la transformation et la fabrication de meubles et de présentoirs pour les musées, les pharmacies et les magasins.

D’ailleurs, le Groupe PolyAlto a réalisé plusieurs produits destinés aux magasins Simons de Place-Ste-Foy et des Galeries d’Anjou, à Montréal, ainsi que dans les autres magasins de la chaîne dans l’Ouest canadien, à partir de plans soumis par les architectes et les designers embauchés par le client.

«Le défi, c’est le volume et la rapidité de livraison. Il y a derrière ça une logistique assez complexe», ajoute M. Lewis.

«On fabrique des produits sur mesure en fonction des projets des clients. On ne fait jamais la même chose deux fois. On ne peut pas être attaqués par la Chine. On est beaucoup plus près de l’ébénisterie que de l’injection», souligne de son côté Marc Savard, copropriétaire également.

Plusieurs défis

En 42 ans d’existence, l’entreprise a réalisé de nombreux mandats, dont la construction d’un préfiltre marin destiné à l’Institut Maurice-Lamontagne, de Rimouski, une pièce gigantesque qui a nécessité de démolir un mur pour la sortir de l’ancienne usine.

En 2008, PolyAlto a investi près de 5 M$ dans la construction d’une usine moderne de 70 000 pi2 dans le parc industriel Armand-Viau, ce qui lui permet, entre autres, d’avoir plus de 8000 produits en plastiques en stock.

Il y a deux ans, pour faciliter l’organisation du travail et améliorer le service à la clientèle, l’entreprise a adopté un modèle de gestion par unités d’affaires. L’initiative a porté ses fruits.

«Bien sûr, ça représente un virage important. Étant donné qu’on couvre énormément de segments de marché, il devenait impératif de diviser notre entreprise en unités d’affaires», dit M. Lewis.

Même si la division fabrication demeure celle qui est la plus visible du grand public, avec des projets comme ceux de la Maison Simons, c’est la division distribution de matériaux qui représente la plus grande part du chiffre d’affaires.

Investir en formation

«On compte grandir avec nos employés. Nous investissons régulièrement dans la formation et les équipements. Notre objectif, c’est de connaître une croissance annuelle autour de 9 %», poursuit M. Savard.

Avec ses clients, le Groupe PolyAlto se dit prêt à développer des marchés extérieurs.


UNE DE NOS MEILLEURES DÉCISIONS

«Fusionner Plastique Alto et Plastique Polyfab en 2008 au sein du Groupe PolyAlto, ce qui a permis à l’entreprise d’offrir une gamme élargie de produits.»

UNE DE NOS PIRES DÉCISIONS

«D’avoir attendu trop longtemps pour former un comité consultatif pour nous accompagner dans le développement de l’entreprise.»

UN CONSEIL AUX JEUNES ENTREPRENEURS

«Il est important de déterminer rapidement les éléments distinctifs de l’entreprise, ce qui ne peut pas être copié par les autres, et de tabler sur ces forces. Il faut y revenir chaque année afin de maintenir le cap.»

La compagnie

  • Propriétaires: Marc Lewis et Marc Savard
  • Fondateur: Jean Bouchard (en 1973)
  • Siège social: Québec (aussi une place d’affaires à Montréal)
  • Nombre d’employés: 100
  • Chiffre d’affaires: 25 M$

Marchés

  • Distribution, transformation et fabrication de produits de plastique pour l’Est du Canada.
 
 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.