/homepage
Navigation

Déversement: prélèvement intensif pendant encore plusieurs jours

Le maire de Montréal, Denis Coderre, s'est rendu mercredi sur les berges du fleuve Saint-Laurent à Verdun pour assister à la prise d'un échantillon d'eau, à la suite du premier déversement des eaux usées.
AMELI PINEDA/24 HEURES/AGENCE QMI
AMELI PINEDA/24 HEURES/AGENCE QMI Le maire de Montréal, Denis Coderre, s'est rendu mercredi sur les berges du fleuve Saint-Laurent à Verdun pour assister à la prise d'un échantillon d'eau, à la suite du premier déversement des eaux usées. AMELI PINEDA/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Bien que la majeure partie du déversement des eaux usées soit terminée, Montréal poursuivra intensivement ses prélèvements cette semaine le long des rives et dans l’eau pour en savoir plus sur les impacts.
 
Philippe Sabourin, relationniste à la Ville de Montréal, a indiqué à 24 Heures que l’échantillonnage se poursuit, car les travaux ne sont pas encore terminés.
 
La Ville avait commencé ses prélèvements avant le déversement de mercredi dernier, qui tire à sa fin avec la remise en service complète de l’intercepteur sud-est depuis samedi soir, plus tôt que prévu.
 
Il reste toutefois des travaux à effectuer à la chute à neige Riverside, ce qui causera des rejets d’eaux usées, mais de moindre ampleur. Par conséquent, l'interdiction de contact avec l'eau sera maintenue pour l’Habitat 67 et le secteur King-Edward.
 
La Ville estime que c’est un maximum de 4,9 milliards de litres d’eau et non 8 milliards qui seront finalement déversés dans le fleuve.
 
Résultats publics
 
Montréal publie également au fur et à mesure le résultat des échantillonnages qu’elle effectue tous les jours dans l'eau et sur les rives.
 
Le taux est passablement élevé à certains endroits. On atteint par exemple 180 000 coliformes par 100 ml près du pont Champlain au jour 1 du déversement, alors qu’il était de 18 auparavant. Le chiffre monte à 460 000 au jour 2, pour baisser à 130 000 au jour 3. À la hauteur de Verdun, un prélèvement effectué jeudi enregistre la mesure faramineuse de 2,7 millions.
 
Quelques zones enregistrent toutefois des résultats beaucoup plus bas et ne dépassent pas les 1000.

La Ville précise sur le site des résultats que la norme pour la baignade est de 200 coliformes tandis que pour la navigation de plaisance et la pêche, on parle de 1000 coliformes.

On mentionne également que dans la majorité des secteurs, les résultats sont globalement conformes aux valeurs anticipées.
 
Il est encore trop tôt pour avoir une analyse plus détaillée de ces résultats, indique-t-on à la Ville.