/misc
Navigation

Retour sur Terre

Retour sur Terre
Photo Le Journal de Montréal, Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Mike Condon avait une mauvaise partie dans le système. Que voulez-vous, ce sont des choses qui arrivent...

Le gardien du Canadien a cédé trois fois en première période, et l’Avalanche, qui a pu miser sur un Reto Berra intraitable, n’a plus été inquiétée par la suite.

Condon en était à son septième match de suite depuis qu’on lui a demandé de remplacer Carey Price. Peut-être est-il un peu fatigué?

Les équipes adverses ont-elles appris à le connaître un peu mieux?

Toujours est-il qu’il subit une première baisse de régime. Les Penguins avaient inscrit trois buts en 65 minutes contre lui mercredi.

Malgré tout, Condon peut garder la tête haute. C’est un travail exceptionnel qu’il a accompli jusqu’ici en l’absence de Price.

Levez la main ceux qui croyaient qu’il ferait aussi bien...

Galchenyuk devra en donner plus

Alexander Semin? Michel Therrien l’a sorti de son purgatoire, mais de la façon dont il a joué, ça ne serait pas étonnant qu’il y retourne!

L’entraîneur du Canadien tente toujours de trouver la recette qui relancera Alex Galchenyuk. Disons que l’expérience n’a pas été concluante.

Ça fonctionnait pourtant bien à l’entraînement et au début de la saison entre Galchenyuk, Semin et Lars Eller. Mais il n’y a plus aucune chimie entre les trois hommes.

Galchenyuk n’a compté que deux buts en 18 matchs.

C’est beaucoup trop peu pour un joueur de centre de son importance. Il va falloir qu’il débloque à un moment donné.

Toutes les idées sont bonnes. Avez-vous une solution?

Bravo aux Carabins

Si le Canadien a connu une mauvaise partie, on ne peut pas en dire autant des Carabins.

Non, mais vous parlez d’une fin de match dramatique...

Le Rouge et Or avait la victoire au bout du pied de Dominic Lévesque, quand Junior Luke a bloqué sa tentative de placement.

Les Carabins sont toujours vivants et ils peuvent donc espérer remporter une deuxième coupe Vanier de suite dans deux semaines à Québec.

Chapeau! messieurs.

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.