/news/world
Navigation

[VIDÉO] Un pasteur chrétien critique les victimes du Bataclan pour avoir assisté à un concert de «Death Metal»

[VIDÉO] Un pasteur chrétien critique les victimes du Bataclan pour avoir assisté à un concert de «Death Metal»

Coup d'oeil sur cet article

Le pasteur chrétien, Steven Anderson, a vivement critiqué les gens qui étaient présents au Bataclan pour voir un concert qu’il qualifie de «death metal».

Bien que son nom contienne le terme «death metal», le groupe qui se produisait au Bataclan lors de l’attentat terroriste vendredi à Paris, Eagles Of Death Metal, n’a rien d’une formation métal. Il s’agit plutôt d’un groupe rock bluegrass.

Quoi qu’il en soit, le pasteur, connu pour ses nombreuses frasques, notamment pour avoir suggéré d'exécuter les homosexuels pour mettre fin au sida, a dit, lors de son sermon dimanche, qu’il ne condamne pas les actions des assaillants qui ont attaqué Paris.

Il s’en prend plutôt aux gens qui assistaient au concert.

[À 5:45] «Si vous allez à un concert de death métal, quelqu’un peut être tué, vous savez. Vous vouez un culte à la mort, et ensuite, soudainement, les gens se mettent à mourir. Vous aimez tellement la mort que vous avez acheté un billet de concert. Vous vénérez Satan! Sa religion est entrée pour vous tuer. Je veux dire, c’est ce que ces personnes devraient penser avant d’aller dans des concerts maudits», a-t-il dit

Le pasteur a poursuivi en qualifiant le chanteur du groupe de «Dealer de drogue campagnard pédé».

Il a aussi mentionné que «Les violences connues en France découlent des pêchés sociaux de la nation».

[À 8:45] «Maintenant, laissez-moi vous parler de cette nation pécheresse qu’est la France. Saviez-vous que la France est le seul pays au monde où plus de 50% de la population pense que l’adultère est bien?»

Il en ajoute en disait : «Nous ici, à Tempe en Arizona, on est censés être en deuil à cause de ces 120 personnes qui sont mortes, mais nous ne sommes pas censés nous préoccuper des 500 bébés avortés aujourd’hui? Ça, ça ne compte pas», a-t-il aussi déclaré.

Voici son sermon en intégralité.