/travel
Navigation

6 virées à vélo en Floride

Coup d'oeil sur cet article

Envie d’ajouter quelque chose d’original au menu de votre prochain séjour en Floride? Pourquoi pas le vélo? Même si la voiture y règne en maître, l’État regorge d’endroits magnifiques pour se balader sur deux roues. Voici, en bref, six circuits à parcourir à vélo selon votre disponibilité et votre forme physique.

La côte Est de la Floride

Avec ses plages dorées, la route A1A sur la côte Est s’avère un choix fort intéressant, même si la vue est souvent bloquée par les murs d’un grand nombre de communautés privées ­interdites au visiteur.

En fait, rien n’égale la beauté de cette route s’étalant le long de l’Atlantique, du nord de la Floride, à partir de St ­Augustine, jusqu’à Miami, avec ses réserves aquatiques et fauniques et où les occasions de profiter de la plage sont nombreuses.

Le trajet peut s’écourter ou s’étirer sans problème. Le circuit devient plus intéressant à partir de West Palm ­Beach. Toutefois à certains endroits, comme Fort Lauderdale, la circulation est assez dense.

Mais la A1A est assez sécuritaire, bien qu’elle ne soit pas, sur la majorité du trajet, bordée d’une piste cyclable ou d’accotements très larges. Les automobilistes sont ici généralement respectueux des cyclistes. Et à quelques endroits, lorsqu’il n’y a pas de bande cyclable, on peut rouler sur le trottoir, une pratique courante en Floride.

En plus, cafés, restaurants et ­boutiques de vélo sont là pour vous ­ravitailler ou vous dépanner en cas de problème. Et tous les parcs publics ­offrent des pistes cyclables.

Fort Lauderdale-Hollywood

De Fort Lauderdale, on rejoint le «Boardwalk» longeant la plage de Hollywood sur une distance de quatre kilomètres, avec des sculptures, du pavé uni, des murets, des lampadaires, une très belle piste pour ­piétons et vélos. Vous pouvez facilement louer des vélos à l’heure juste à côté de ­l’hôtel Ramada. On y trouve des commerces en tout genre et plus de 50 restaurants.

Les habitués de la plage d’Hollywood au bout de la rue Johnson, baptisée le «petit Québec», risquent bientôt de ne plus s’y ­reconnaître avec l’immense développement hôtelier en cours et la grande restauration de la promenade («boardwalk») commencée il y a quelques années.

Les Keys

Miami-Key West : voilà pour tout cyclotouriste aguerri une superbe excursion d’une semaine constituant le point d’orgue d’une tournée à vélo en Floride. Le célèbre hôtelier Henry Flagler a fait construire, à la fin du XIXe siècle, un chemin de fer de Miami à Key West, reliant par 42 ponts toutes les petites îles de la région au continent nord-américain.

De Miami Beach à Florida City, dans les Everglades, il faut compter environ 70 kilomètres sur une route pas toujours ­évidente, qui comprend très peu de pistes cyclables. Puis, à travers les Everglades, où l’on peut à loisir observer des oiseaux aquatiques, des alligators et divers ­mammifères, on rejoint Key Largo, situé 55 kilomètres plus loin.

À partir de Key Largo, lieu très ­apprécié pour la plongée sous-marine, la route est large avec un bel accotement. On y ­retrouve aussi une longue piste cyclable qui couvrira un jour tout le parcours.

Un peu plus de 100 kilomètres séparent Key Largo de Marathon, la principale ­ville des Middle Keys, reconnue pour sa très belle plage. Si l’on ne veut pas ­enfourcher son vélo au départ des ­Everglades, c’est un bon endroit pour commencer son périple.

De là, pour arriver à Key West, il ne ­reste plus que 75 kilomètres à parcourir. On passe notamment sur le Seven-Mile Bridge, le pont le plus long de la région. Key West, avec son climat subtropical, c’est comme les Caraïbes aux États-Unis! D’ailleurs, on ne se trouve qu’à 150 kilomètres de Cuba...

Palm Beach Lake Trail

Le court segment du Palm Beach Lake Trail est à conseiller à ceux qui ne veulent pas s’aventurer trop loin en dehors de la région de Palm Beach.

On ne parle pas ici d’une vraie piste cyclable, mais plutôt d’un large trottoir d’une dizaine de kilomètres longeant l’Intercostal, aménagé au début du XXe siècle par le fondateur de la ville, Henry Flagler, pour les clients de son luxueux hôtel, The Breakers.

On peut faire la piste cyclable aller-retour ou encore la boucle d’environ 25 kilomètres, dont une portion en partage avec les automobiles, en longeant d’abord la mer sur Ocean Boulevard pour revenir en pleine circulation sur Cocoanut Row.

Une petite incursion sur le parcours de golf du Breakers et une visite du majestueux établissement est de mise. On peut, si on le désire, se diriger jusqu’au bout du bras de mer pour voir les navires passer. Il faut toutefois sillonner des petites rues à partir desquelles on peut emprunter l’un des multiples passages pour rejoindre la «trail».

South Beach

Après Hollywood, Hallandale et ­Sunrise, on circule avec précaution ­jusqu’à Miami Beach. Il faut rouler le long de boulevards à circulation rapide, la plupart du temps sans accotements. Heureusement, il existe de belles ­portions de piste cyclable dans ­certaines parties de Sunrise.

Avant d’arriver dans le célèbre ­quartier de South Beach et son ­boulevard Collins, bien connu pour sa vie nocturne trépidante et pour la faune qui le fréquente, on roule à travers une ­foule qui se soucie fort peu des cyclistes. Prudence, donc!

L’abondance de cafés et de restaurants de toutes origines est un indéniable ­attrait touristique du secteur. Les ­cyclistes y sont d’ailleurs assez ­nombreux. Il faut admirer la magnifique portion du quartier où domine l’architecture art déco aux couleurs pastel.

Côte Ouest

Envie d’une agréable surprise? Parcourez les diverses pistes de vélo sur la côte ouest de la Floride. Elles sont ­nombreuses. Vous roulerez ainsi à travers un univers ­flamboyant sur d’étroites langues de terre reliées au ­continent par des digues, comme celle de Clearwater, très bien aménagée. Vous passerez par Venice et St Petersburg.

Pour ceux qui seraient tentés d’aller de Fort Myers à ­Tampa, il faut compter environ 200 kilomètres. Le meilleur trajet est de bifurquer vers la mer, direction Anna Maria, Longboat Key, Siesta Key, Sanibel. Mais évitez Captiva Island sur deux roues, c’est vraiment étroit et il y a beaucoup de circulation. À partir de Tampa, on peut rejoindre l’extrémité nord de la Fred Marquis Trail qui descend jusqu’à St-Pete Beach, puis pique vers la jolie ville de St Petersburg.