/misc
Navigation

Eskimo un jour, Eskimo toujours

SPO-FOOTBALL-CARABINS
Photo Agence QMI, Joël Lemay Danny Maciocia

Coup d'oeil sur cet article

GUELPH, Ontario | Outre le fait que les deux équipes se retrouvent à la Coupe Mitchell, plusieurs liens unissent les ­Carabins et les Gryphons.

Tout ça est dû au passage des deux ­entraîneurs-chef chez les Eskimos ­d’Edmonton, dans la Ligue canadienne de football.

Stu Lang et Danny Maciocia ont répété à quelques reprises vendredi en conférence de presse «Eskimo un jour, Eskimo toujours», pour expliquer leurs liens.

Ils n’ont pas fait partie de l’équipe en même temps – Lang a enfilé l’uniforme entre 1974 et 1981, gagnant cinq coupes Grey au passage, et Maciocia y a été ­successivement coordonnateur offensif, entraîneur-chef et directeur général de 2004 à 2010, remportant deux championnats –, mais ils se connaissent très bien.

«Je suis allé à des camps d’entraînement quand il était à Edmonton et il a bien voulu répondre à toutes mes ­questions avec gentillesse», a rappelé Lang.

Puis, l’an passé, Lang a lancé un appel à Maciocia pour savoir s’il pouvait venir jouer un match préparatoire à Montréal, puisque celui qu’il devait disputer contre l’Université du Manitoba ne pouvait avoir lieu.

Match impromptu

En quelques jours, on réglait les ­détails de ce duel impromptu.

C’est lors de ce passage en sol montréalais que d’autres liens se sont tissés entre les deux équipes.

«Plusieurs parents nous ont accompagnés et ils ont été hébergés dans les familles des joueurs des Carabins. Ils ont appris à se connaître et se sont même échangé des idées pour les tailgates. C’est pourquoi on a à notre tour invité les familles des joueurs des Carabins à notre tailgate», a raconté Lang.

Ils auraient bien aimé s’affronter en ­finale l’an dernier, mais les retrouvailles auront finalement été retardées d’un an.