/lifestyle/health
Navigation

Comment définir un bon état de santé

Coup d'oeil sur cet article

Jocelyne, 56 ans, de Québec, aimerait savoir comment définir un bon état de santé.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé comme un état complet de bien-être physique, mental et social. Au fil des ans, la recherche médicale et psychosociale a de plus montré comment ces dimensions sont intimement reliées dans le cas de certaines maladies.

Mais comment s’assurer de conserver une bonne santé? Quelles sont les règles à suivre pour jouir d’une bonne santé le plus longtemps possible? Penser prévention quand on est en forme et bien dans sa peau, est-ce possible?

Voici quelques éléments de réponses qui permettent d’orienter la prise en charge de son propre bien-être. Même si on ne connaît pas toujours les causes à l’origine des maladies, les études scientifiques réalisées depuis les cinquante dernières années ont permis de dégager certains facteurs de risque qui sont associés à plusieurs problèmes de santé.

Ces facteurs de risque ne conduisent pas nécessairement à la maladie, mais augmentent les probabilités d’en être atteint. Certains d’entre eux ne peuvent pas être modifiés puisqu’ils sont indépendants de l’individu lui-même. Parmi ces facteurs, on peut mentionner, entre autres, l’âge, le sexe ou l’hérédité.

L’alimentation

Par contre, d’autres facteurs de risque peuvent être modifiés puisqu’ils se rapportent au mode de vie propre aux individus. L’alimentation joue un rôle primordial dans le maintien d’une bonne santé.

Le Guide alimentaire canadien fournit les recommandations de base conduisant à une saine alimentation. L’exercice physique, même modéré, constitue une autre mesure de prévention essentielle au maintien d’une bonne santé. Même s’il n’est pas toujours facile de trouver du temps pour le pratiquer, il est souhaitable de s’aménager du temps quelques fois par semaine pour pratiquer un sport, un loisir ou toute activité physique.

Même si on considère rarement les relations sexuelles sous l’angle de l’activité physique, elles constituent une pratique bénéfique pour la santé.

De manière générale, il importe de choisir une activité physique qui corresponde à ses goûts, à ses capacités physiques et financières ainsi qu’à ses disponibilités. Un choix judicieux favorisera la persévérance dans la pratique.

Excédent de poids

L’exercice physique ainsi qu’une alimentation saine contribuent grandement au maintien d’un poids santé. Il est maintenant bien établi qu’un excédant de poids représente un facteur de risque important pour des maladies comme le diabète de type 2 ou les maladies cardiovasculaires par exemple.

Parmi les autres facteurs de risque qui sont souvent montrés du doigt, on peut noter le tabagisme et l’abus d’alcool. Il n’est pas facile de changer ses habitudes qui sont souvent ancrées depuis fort longtemps. Il ne faut cependant pas hésiter à rechercher l’aide nécessaire à l’adoption de nouveaux comportements à travers les diverses ressources existantes (médicales et communautaires).

L’importance de consulter un médecin

Pierre-Luc, 49 ans, de Lévis, demande quand consulter un médecin.

On doit consulter son médecin quand on observe des changements physiques ou des symptômes inhabituels. On sait par exemple que la dysfonction érectile peut être un signe de la présence de diabète de type 2.

À partir d’un certain âge, il est également recommandé de se prêter à un bilan de santé auprès de son médecin. Il est reconnu que pour plusieurs maladies, un diagnostic posé précocement augmente les chances de guérison ou limite grandement la progression et la gravité de la maladie.

Ce message s’adresse plus particulièrement aux hommes, qui ont malheureusement tendance à consulter dans une optique de réparation (souvent l’affection est bien installée), alors que les femmes consultent plus tôt dans le processus (approche plus préventive).

Pour les personnes plus vulnérables, la vaccination contre l’influenza par exemple sera une mesure de prévention à privilégier. Lorsque malheureusement une maladie chronique est installée, il est crucial de prendre conscience du problème de santé et de respecter le traitement proposé par l’équipe soignante ou le médecin, et cela, même si les symptômes semblent avoir disparu.