/news/society
Navigation

Boom de fraudes sur la Rive-Nord

La police de Mascouche est à la recherche de ce «témoin important» capté sur une caméra de surveillance des Jardins du Château, une résidence pour personnes âgées où plusieurs appels de fraude ont été signalés.
Photo courtoisie La police de Mascouche est à la recherche de ce «témoin important» capté sur une caméra de surveillance des Jardins du Château, une résidence pour personnes âgées où plusieurs appels de fraude ont été signalés.

Coup d'oeil sur cet article

La police de Mascouche enquête sur une explosion, ces derniers mois, du nombre de fraudes de type grands-parents. Plusieurs plaintes proviennent d’une résidence pour personnes âgées.

Dans les six premiers mois de l’année 2015, la police de Mascouche a enregistré 13 cas. En comparaison, un seul cas a été signalé dans cette ville de la couronne nord de Montréal en 2014.

«Une dame est même allée jusqu’à réhypothéquer sa maison», illustre l’agente Céline St-André.

Céline St-André, de la police de Mascouche, est intervenue dans le dossier.
Photo Le Journal de Montréal, Karine Limoges
Céline St-André, de la police de Mascouche, est intervenue dans le dossier.

Les plus récentes dénonciations ont été recueillies au début novembre. Selon nos sources policières, il est possible que ces fraudes aient été perpétrées par un réseau organisé.

Au moins quatre plaintes proviennent des Jardins du Château. Le cas le plus sérieux a été rapporté dans cette résidence pour personnes âgées autonomes le 17 septembre.

Une septuagénaire flouée a accepté de remettre 3300 $ à un ami de sa nièce qui est venu chercher l’argent comptant à sa porte.

La prétendue nièce disait avoir été arrêtée­­ par la police à la frontière du Canada et des États-Unis.

«Tout ce qu’elle faisait, c’était aider sa nièce qui lui est chère. Ce monsieur, pour elle, était un grand ami de sa nièce», explique Nathalie Bolduc, directrice adjointe à la résidence.

C’est le fils de cette dame qui a été alerté par la banque du retrait d’un important montant quelques heures plus tôt. Après la panique, la déception a submergé la dame qui venait de se faire escroquer de manière sordide.

Quatre plaintes pour tentative de fraude 
proviennent des Jardins du Château, à Mascouche. Les victimes sont invitées à appeler la police de Mascouche au 450 474-6114.
Photo Le Journal de Montréal, Karine Limoges
Quatre plaintes pour tentative de fraude proviennent des Jardins du Château, à Mascouche. Les victimes sont invitées à appeler la police de Mascouche au 450 474-6114.

Capté sur caméra

La police est à la recherche d’un «témoin important» dans cette affaire. L’homme d’environ 35 ans aux cheveux bruns courts a été filmé par la caméra de surveillance de l’établissement.

Par ailleurs, à la fin octobre, un chauffeur de taxi soupçonné par la police d’avoir participé au stratagème a été intercepté devant les portes de la résidence.

Aucune accusation n’a cependant été portée contre lui à ce jour.

Prévenir plutôt que regretter

Peu de temps après, l’agente St-André a été conviée sur les lieux pour une conférence sur la fraude envers les aînés. Depuis, quelques autres plaintes ont été déposées par les aînés qui habitent dans cette résidence.

«Nos résidents sont plus aux aguets qu’auparavant», conclut Mme Bolduc.

Dénoncer l’abus

Les aînés victimes de fraude ne devraient pas avoir honte de dénoncer les abus qu’ils subissent. «Ce n’est pas tout le monde qui admet avoir été victime d’une arnaque. Certains ne le disent pas à leur famille: soit ils sont abusés par leurs propres enfants, soit ils ont peur de perdre leur autonomie», explique­ l’intervenante Nancy Bélanger.

Elle travaille sur le projet Accès aux ressources pour le respect des aînés (ARRA) pour contrer les abus envers les aînés à Terrebonne et à Mascouche. Selon elle, une vingtaine d’allégations de fraude des grands-parents ont été rapportées dans la région au cours de la dernière année. La plupart des cas, environ 60 %, concerneraient des aînés de Mascouche. Les abus signalés pourraient n’être que la pointe de l’iceberg.

La fraude des grands-parents au Québec

En 2013

  • 220 victimes
  • 315 tentatives
  • Plus de 1 M$ volé

En 2014

  • 205 victimes
  • 228 tentatives
  • 526 419 $ volés

Au 31 août 2015

  • 61 victimes
  • 86 tentatives
  • 355 878 $ volés

 

Brèves

Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante:

Vous pouvez aussi nous écrire en toute confidentialité si vous avez de l'information supplémentaire. Merci.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions