/sports/others
Navigation

Le cristal brille au loin

Alex Harvey lance sa saison en Coupe du monde en Finlande

Alex Harvey
REUTERS Ses problèmes de circulation sanguine aux jambes maintenant résolus, Alex Harvey se définit comme un prétendant au globe de cristal de la Coupe du monde de ski de fond, dont la saison débute vendredi en Finlande.

Coup d'oeil sur cet article

Si Alex Harvey croit maintenant disposer des moyens pour soulever le globe de cristal le 12 mars prochain, sa tâche débute en fin de semaine en Finlande.

La Coupe du monde de ski fond s’élance à Ruka, une station de sports d’hiver située à une soixantaine de kilomètres du cercle polaire, ce qui donne un contraste à un hiver qui s’annonce chaud pour le skieur québécois. Depuis que des chirurgies majeures ont corrigé ses problèmes de circulation sanguine aux artères iliaques, au printemps dernier, Harvey n’a pas changé son discours. Il se projette parmi les aspirants légitimes pour remporter le classement général de la saison.

«Je veux annoncer mes couleurs tout de suite, même si je pense qu’on va avoir une meilleure idée après le Tour de ski. Au 10 janvier, on va savoir qui va être dans la course ou non. Mon but, c’est quand même de bien commencer la saison. Historiquement, je n’ai jamais fait de podium avant Noël, mais cette fois, je veux être dans la «game» en partant», expose le fondeur de 27 ans, joint en Suède en début de semaine où il a notamment terminé deuxième à une épreuve préparatoire de 15 km.

Prétendant à chaque course

Durant cette saison sans championnats du monde ni Jeux olympiques, le cumulatif de la Coupe du monde deviendra l’objectif des principaux ténors. Chaque occasion d’amasser des points devra être saisie, une commande à laquelle Harvey croit maintenant pouvoir répondre en étant plus régulier.

La qualité accrue de son entraînement durant l’entre-saison lui fait dire qu’il pourra lutter à armes égales avec la concurrence, même dans les longues montées abruptes qui le faisaient sombrer «dans le rouge» par le passé. Mentalement aussi, un athlète différent se présentera au départ à chaque jour.

«Avant de subir ces chirurgies, je savais le problème que j’avais. Alors, c’est sûr que ça te trotte toujours dans la tête. Parfois, il y avait de bons formats de courses ou des parcours qui me convenaient, mais je ne me faisais pas de fausses idées même si je ne voulais pas être pessimiste. Quand ça faisait une semaine que je m’entraînais sur un parcours et qu’il y avait une grosse montée à pic d’une minute, je savais que je n’allais pas durer durant la course.»

3e en 2014

À l’aube de sa septième saison complète en Coupe du monde, son troisième rang au classement final de 2014 s’inscrit comme son meilleur résultat. Son cumul de 766 points l’avait cependant laissé loin derrière le Suédois Martin Johnsrud Sundby (1538) et le Russe Alexander Legkov (1008). Quatrième du Tour de ski la veille de la dernière étape, Harvey avait alors dû renoncer à l’ascension pénible de l’Alpe Cermis le lendemain et laissé sur la table de précieux points. Ce jour-là, Sundby s’était enfui avec les 400 points attribués au champion.

Sur des jambes neuves, le Québécois espère pouvoir effacer ces souvenirs cruels...

Trois grands rendez-vous

Une entrée, un plat principal et un dessert marqueront la prochaine saison d’Alex Harvey dans sa quête de remporter le globe de cristal de sa discipline.

Le skieur québécois a encerclé trois importants rendez-vous à son calendrier en raison des points de classement qui s’y cachent: le mini-tour de Ruka en fin de semaine avec ses 350 points, mais surtout le Tour de ski et le Ski Tour au Canada, qui offriront jusqu’à 800 points chacun (50 points à chacune des huit épreuves et 400 points au champion du classement général).

Ses ennuis de circulation sanguine aux deux jambes maintenant résolus, Harvey croit en ses chances légitimes d’aspirer au sommet du classement général, une réussite plus importante à ses yeux qu’une médaille d’or individuelle aux championnats du monde pour la constance qu’elle évoque.

«Maintenant, je peux penser être dans la coup à chaque fin de semaine», dit-il.

Calendrier 2015-2016

27-28-29 novembre: Ruka, Finlande

5-6 décembre: Lillehammer, Norvège

12-13 décembre: Davos, Suisse

19-20 décembre: Toblach, Italie

1-10 janvier: Tour de Ski (Suisse, Allemagne, Italie)

23-24 janvier: Nove Mesto, Rép. tchèque

3 février: Drammen, Norvège

6 février: Oslo, Norvège

11 février: Stockholm, Suède

13-14 février: Falun, Suède

1-12 mars: Ski Tour Canada (Gatineau, Montréal, Québec, Canmore)

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.