/news/society
Navigation

«Une société riche, c’est une société socialiste» - Alexandre Taillefer

«Une société riche, c’est une société socialiste» - Alexandre Taillefer
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

En entrevue à l’émission Puisqu’il faut se lever, jeudi matin, l’entrepreneur Alexandre Taillefer a plaidé en faveur d’un retour à des valeurs progressistes canadiennes.

En entrevue à l’émission Puisqu’il faut se lever, jeudi matin, l’entrepreneur Alexandre Taillefer a plaidé en faveur d’un retour à des «valeurs progressistes canadiennes».

«Je pense qu’une société riche, c’est une société de gauche, c’est une société socialiste et on a beaucoup de travail à faire pour revenir à ces valeurs fondamentales», a lancé l'homme d'affaires au micro de Paul Arcand.

«Attention, socialiste pas au sens communiste, parce qu’on fait souvent l’erreur d’associer les deux», a-t-il toutefois tenu à préciser.

Au cours de la dernière décennie, les États-Unis auraient même emprunté le chemin du progressisme, contrairement à nous. «On a connu, au Canada, une période assez de droite (...) Les États-Unis sont rendus plus progressistes que les Canadiens et je pense qu’avec l’arrivée de M. Trudeau, on va régler cette situation-là.»

«Je pense que c’est au bénéfice de toute la société de créer un environnement qui est plus équitable», a-t-il poursuivi.

Le dragon considère que les entrepreneurs ont le devoir de démontrer qu’ils ne sont pas nécessairement des gens de droite qui militent pour la réduction de la taille de l’État. 

Pas de politique

Pour le populaire homme d'affaires, toutefois, pas question de se lancer en politique prochainement.

«J’aime pas la politique, je ne suis pas un politicien. J’aime le débat politique et j’aime participer au développement de la société et m’assurer que cette société soit meilleure.»

Par ailleurs, Alexandre Taillefer était de passage à l'émission matinale du 98,5 FM pour faire la promotion de Téo, son tout nouveau service de taxis électriques.


Pour écouter l'entrevue complète, rendez-vous ici.